Dianthus gyspergerae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dianthus gyspergerae est une plante endémique de la Corse[1].

Description[modifier | modifier le code]

Fleur de l'œillet de Madame Gysperger

L'œillet fourchu de Gysperger ou œillet de Madame Gysperger, ses noms en français, est une plante vivace, érigée de 20 à 25 cm de haut, nue, simple ou peu ramifiée. Ses feuilles linéaires sont opposées. Ses fleurs à 5 pétales, blancs à roses, à bord rond légèrement fendu au sommet, sont étalées en roue au-dessus du calice.

Habitat[modifier | modifier le code]

L'œillet de Madame Gysperger pousse dans les fissures des rochers granitiques des Calanches principalement. On le découvre au printemps dans les anfractuosités des parois rocheuses, le long de la route D81 lors de la traversée des Calanche de Piana.

Protection[modifier | modifier le code]

Dianthus gyspergerae Rouy, 1903, est une espèce végétale protégée. Elle figure au « Livre rouge de la flore menacée en France » - Tome I : espèces prioritaires (1995) ; R (listé Dianthus furcatus Balbis subsp. Gyspergerae Rouy) Burnat ex. Briq[1].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Dianthus furcatus subsp. gyspergerae (Rouy) Burnat ex Briq., 1910 (CD_NOM=133842)
  • Dianthus furcatus var. gyspergerae (Rouy) P.Fourn., 1936 (CD_NOM=146136)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L. OLIVIER, J.P. GALLAND, H. MAURIN, J.P ROUX - 1995. Livre Rouge de la flore menacée de France, tome I : espèces prioritaires. Muséum national d'histoire naturelle, Service du patrimoine naturel, Conservatoire botanique national de Porquerolles, Ministère de l'Environnement, Paris
  • MEDSPA 1993. Programme MEDSPA sur la conservation des plantes rares et menacées de Corse . PNR, AGENC

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]