Devianz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Devianz
Description de cette image, également commentée ci-après

Devianz à Rennes en 2009.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock[1], grunge, rock indépendant
Années actives Depuis 2004
Site officiel www.devianz.net
Composition du groupe
Membres Guyom Pavesi
Benoît Blin
Pierre Labarbe
Vincent Rémon
Maxime Decitre

Devianz est un groupe de rock français, originaire de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

En septembre 2004, Guyom Pavesi, Maxime Decitre et Benoît Blin forment Devianz. En avril 2005, le groupe entre en studio au LB Lab sous la coupe de Stéphane Buriez (Loudblast). Le 21 novembre 2005, ils sortent leur premier album auto-produit, Una duna in mezzo all’oceano[2],[3]. Il est mixé par Stéphane Buriez (Loudblast) au LB Lab, et masterisé par Jean-Pierre Bouquet à l’Autre Studio[3].

À la fin 2006, le clip du titre Eleganz est diffusé sur des chaînes câblées comme Nolife. En 2007, ils reviennent en studio pour l'enregistrement d'un maxi-CD cinq titres Les Lèvres assassines, réalisé en partenariat avec Davy Portela (Pleymo). En avril 2009, première tournée française avec Aesthesia. Le 29 avril 2009, Devianz est cité en référence musicale par le député Patrick Roy lors du débat sur la Loi Hadopi[4].

Entre juillet 2009 et février 2010, ils enregistrent un deuxième album. En janvier 2010, ils annoncent la participation de Vincent Cavanagh du groupe Anathema au chant et aux arrangements sur un morceau du nouvel album[5]. Le 11 avril 2010, le morceau Soleil d'encre qui apparaitra sur le deuxième album du groupe est diffusé en exclusivité sur Ouï FM. En mai 2012, ils publient leur deuxième album À corps interrompus[6]. Le 17 juin 2012, ils jouent au Klub, à Paris[7]. Le 24 juin 2012, le morceau L'alchimie des sens apparait sur la nouvelle compilation du magazine Broken Balls, Broken Balls Fanzine – Compil #6.

Média[modifier | modifier le code]

Devianz participe à la bande originale du court-métrage Le Gendre d'Eric Sicot avec le titre Backdoor Killer. Il participe aussi à la bande originale du court métrage - NYC- de Seb Houis, avec une reprise du Shout de Tears for Fears[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Guyom Pavesi - chant (depuis 2004)
  • Benoît Blin - guitare (depuis 2004)
  • Pierre Labarbe - guitare (depuis 2006)
  • Vincent Rémon - basse (depuis 2007)
  • Maxime Decitre - batterie (2004–2008, depuis 2014)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Mechling - basse (2004–2006)
  • Nicolas Robache - basse (2006–2007)
  • Nicolas Pytel - batterie (2008–2011)
  • Charles-Vincent Lefèvre - batterie (2011–2012)
  • Thibault Faucher - batterie (2012–2014)

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Una duna in mezzo all’oceano », sur hornsup.fr, (consulté le 20 juillet 2017).
  2. « Chronique - Devianz - Una Duna In Mezzo All'oceano », sur thrashocore.com (consulté le 20 juillet 2017).
  3. a et b « DEVIANZ – Una Duna In Mezzo All’Oceano (Autoproduction) - 23/11/2005 @ 10h04 », sur VS-Webzine (consulté le 20 juillet 2017).
  4. « Assemblée nationale XIIIe législature - Session ordinaire de 2008-2009 », sur assemblee-nationale.fr (consulté le 20 juillet 2017).
  5. http://www.devianz.net/news.php
  6. « Devianz - "A Corps Interrompus" », sur Core and Co (consulté le 20 juillet 2017).
  7. « Devianz : nouvel album et concert au Klub ! », sur La Grosse Radio, (consulté le 20 juillet 2017).
  8. http://www.youtube.com/watch?v=TP8ZzfeH5ug

Liens externes[modifier | modifier le code]