Descloizite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Descloizite
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1]
Image illustrative de l’article Descloizite
Descloizite (3.9x2.8)
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Pb(Zn,Cu)(VO4)(OH)
Identification
Couleur rouge brunâtre, brun rougâtre, rouge-orange, vert.
Classe cristalline et groupe d'espace Dipyramidal
Pnma
Système cristallin Orthorhombique
Clivage Aucun
Cassure Irrégulière
Échelle de Mohs 3 – 3,5
Trait Orange à rouge brunâtre.vert Surface mamillaire.
Éclat Sub-vitreux, résineux, gras.
Propriétés optiques
Biréfringence δ = 0,165 ; biaxe négatif
Transparence Transparent à opaque
Propriétés chimiques
Masse volumique 6,202 g/cm³

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La descloizite est un minéral appartenant à la famille des vanadates et cristallisant dans le système orthorhombique[2].

La couleur est rouge à brun ou noir, à orange, vert (cuivre).

Découverte et étymologie[modifier | modifier le code]

Découverte par Alexis Damour en Argentine et nommée en l'honneur du minéralogiste[3] Alfred Des Cloizeaux (1817-1897).

Le Otavi (« O-Tarvi ») Mountainland (Namibie), autrefois la maison pour les plus grands gisements de vanadium dans le monde.

Topotype[modifier | modifier le code]

On la trouve en Namibie, en Zambie, en Ouzbékistan (Almalyk Mine), en Angleterre (Cornouailles) en Slovénie, en Allemagne (Forêt Noire), aux États-Unis (Nevada, Californie, Pennsylvanie).

Descloizite
Descloizite

[4]

Gitologie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. (en) « Descloizite », sur http://www.mindat.org (consulté le 16 décembre 2015).
  3. Larousse des minéraux, H-jean Schubnel, Paris.
  4. « Descloizite Mineral Data » (consulté le 5 février).