Derniers survivants des guerres napoléoniennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les derniers vétérans des guerres napoléoniennes sont les personnes qui ont participé aux guerres de la Révolution et de l'Empire, entre 1792 et 1815, et qui ont survécu pour le dernier d'entre eux jusqu'en 1899[1].

Tous les vétérans ayant servi dans les armées françaises de cette époque ont reçu le 12 août 1857 la médaille de Sainte-Hélène. 405 000 Français, Belges, Italiens, Suisses, Allemands, Néerlandais ou Danois[2] auraient reçu cette distinction, voulue comme un hommage par Louis-Napoléon Bonaparte à ses soldats.

Derniers vétérans[modifier | modifier le code]

Vétéran Nationalité Naissance Mort Âge
Gerrit Adriaans Néerlandais 21 septembre 1788 3 février 1899 +110,ans
Louis-Victor Baillot Français 9 avril 1793 3 février 1898 +104,ans
Joseph Julien Rose Français 22 avril 1794 16 avril 1896 +101,ans
Léonard Meesters Belge 22 mars 1796 24 mars 1896 +100,ans
Pierre Larmoyeux Belge 5 mars 1795 23 décembre 1895 +100,ans
Jean-Jacques Rousset Français 13 avril 1794 7 mars 1895 +100,ans
Jean Jacques Sabatier Français 8 janvier 1792 25 mai 1894 +102,ans
Émile Mellinet Français 1er juin 1798 20 janvier 1894 +095,ans
Jean Joseph Goovaerts Belge 27 mars 1792 21 octobre 1893 +101,ans
Hector Nizole[3] Français 29 juillet 1793 après 1893 > 100 ans
Pierre Jules Soufflot de Magny et de Palotte Français 13 décembre 1793 2 juin 1893 +099,ans
Antoine Gérard Français 22 septembre 1790 8 mai 1893 +102,ans
Charles Alexandre d'Anthouard-Vraincourt Français 25 décembre 1796 8 mars 1893 +096,ans
Amédée de Bast Français 8 septembre 1795 18 août 1892 +096,ans
François Joseph Marie Gabriel Mengin-Lecreulx Français 12 mars 1796 10 juin 1892 +096,ans
Ambroise Jouglard Français 1797 14 avril 1892 +095,ans
Louis Cartigny Français 1er septembre 1791 21 mars 1892 +100,ans
Provo William Perry Wallis Britannique 12 mai 1791 13 février 1892 +101,ans

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mathieu 2008
  2. « Les médaillés de Sainte-Hélène », sur stehelene.org (consulté le 1er juillet 2011)
  3. Toujours en vie en juillet 1893 : son centième anniversaire est mentionné dans « Un centenaire », Revue de Champagne et de Brie, vol. 5 de la 2e série, 1893, p. 712.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Mathieu, Napoléon, les derniers témoins, Massy, Éditions Sébirot, , 268 p. (ISBN 978-2-9532726-0-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]