David Vincent (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Vincent
Description de cette image, également commentée ci-après
David Vincent en concert
Informations générales
Nom de naissance David Vincent
Naissance (52 ans)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Musicien, compositeur,
Genre musical Death metal
Instruments Chant / Basse
Années actives Depuis 1986
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le chanteur américain. Pour le chanteur français, voir Les Amis d'ta femme.

David Vincent est un chanteur de death metal américain né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1986, après avoir produit leur album demo, David Vincent devient chanteur et bassiste du groupe Morbid Angel.

Morbid Angel enregistre en 1989 Altars of Madness qui fait de Morbid Angel un meneur du mouvement death metal avec des groupes comme Death, Obituary, Massacre et Cannibal Corpse.

Morbid Angel sorti ensuite Blessed are the Sick (1991) et Covenant (1993).

En 1996, David Vincent quitte Morbid Angel après 10 ans de présence dans le groupe, car il s'est lassé du death metal.

Après avoir brievement fait partie d'un projet de metal industriel nommé Genitorturers, David Vincent fait son retour dans Morbid Angel en 2004.

En 2011, le groupe sort un nouvel album avec David Vincent, Illud Divinum Insanus.

Il fait partie depuis 2011 de Terrorizer, avec Pete Sandoval.

En 2016 il fonde I Am Morbid avec l'ancien batteur de Morbid Angel Tim Yeung, Bill Hudson (Circle II Circle, Jon Oliva's Pain) et Ira Black (Vicious Rumors, Lizzy Borden, Heathen)[1]. Parallèlement il monte aussi un groupe de musique country[2].

En mai 2017 il remplace Lemmy Kilmister au sein du groupe Headcat[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Morbid Angel : chant et basse[modifier | modifier le code]

  • Altars of Madness (1989)
  • Blessed are the Sick (1991)
  • Covenant (1993)
  • Domination (1995)
  • Entangled in Chaos (live)(1996)
  • Illud Divinum Insanus (2011)

Production

  • Abominations of Desolation (1986)

Avec Terrorizer : basse[modifier | modifier le code]

  • World Downfall (1989)
  • Hordes of Zombies (2012)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]