David G. Goodman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goodman.
David G. Goodman
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

David G. Goodman ([1][2]), est un universitaire américain, auteur, éditeur et japonologue, professeur de littérature japonaise à l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign[3].

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

Un aperçu statistique des ouvrages de et sur Goodman réalisé par l'OCLC/WorldCat, recense environ plus de 15 ouvrages dans plus de 40 publications en 2 langues et plus de 2500 fonds de bibliothèque[4].

  • After apocalypse: four Japanese plays of Hiroshima and Nagasaki, 1986
  • Land of volcanic ash: a play in 2 parts by Sakae Kubo, 1988
  • Long, long autumn nights: selected poems of Oguma Hideo, 1901-1940, 1989
  • Five plays by Kunio Kishida, 1989
  • Jews in the Japanese mind: the history and uses of a cultural stereotype, 1995
  • Angura: posters of the Japanese avant-garde, 1999
  • The return of the gods: Japanese drama and culture in the 1960s, 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « David G. Goodman », Library of Congress Authorities (consulté le 21 août 2013)
  2. Brian Ruppert, « Death of David G. Goodman », H-Net Discussion Networks (consulté le 21 août 2013)
  3. Goodman, David G. (1995). Jews in the Japanese Mind, pp. x-xi.
  4. WorldCat Identities: Goodman, David G.; consulté le 14 août 2013.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]