Daniel Cario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Cario
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Daniel Cario, né en au Faouët dans le Morbihan, est un écrivain régionaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Du terroir à la scène : la tradition de danse bretonne et le spectacle, Quimper, France, Confédération des cercles celtiques War'l Leur, 1998, 47 p. (notice BnF no FRBNF38871741)
  • La Danse bretonne : un ouvrage essentiel pour connaître et mieux pratiquer les danses bretonnes, avec Alain Pierre, Spézet, France, Éditions Coop Breizh, coll. « Les Indispensables », 1999, 142 p. (ISBN 2-84346-025-5)

Fiction[modifier | modifier le code]

Trilogie des tailleurs-brodeurs bretons au XIXe siècle
  1. Le Brodeur de la Nuit, Spézet, France, Éditions Coop Breizh, 2008, 376 p. (ISBN 978-2-84346-348-8)
  2. Les Habits de lumière, Spézet, France, Éditions Coop Breizh, 2010, 366 p. (ISBN 978-2-84346-437-9)
  3. La Parure du cygne, Spézet, France, Éditions Coop Breizh, 2011, 375 p. (ISBN 978-2-84346-527-7)
Trilogie des musiciens bretons
  1. Le Sonneur des halles, Spézet, France, Éditions Coop Breizh, 2004, 381 p. (ISBN 2-84346-221-5)
  2. La Musique en bandoulière, Spézet, France, Éditions Coop Breizh, 2005, 414 p. (ISBN 2-84346-245-2)
  3. La Complainte de la grive, Spézet, France, Éditions Coop Breizh, 2006, 415 p. (ISBN 978-2-84346-287-0)
Autres œuvres
- rééd. Les Moissonneurs de l'Opale, Paris, Presses de la Cité, coll. « Romans Terres de France », 2012, 425 p. (ISBN 978-2-258-08910-5)
- Prix du roman de la ville de Carhaix[1]
  • Trois femmes en noir, Paris, Presses de la Cité, coll. « Romans Terres de France », 2017, 427 p. (ISBN 978-2-258-14259-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Littérature. Daniel Cario, lauréat du Prix du roman de la ville de Carhaix », sur Le Telegramme, (consulté le 9 janvier 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]