Dangereuse de L'Isle Bouchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 20 mars 2020 à 23:01 et modifiée en dernier par WikiSyn (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Dangereuse de L'Isle Bouchard
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Dangereuse de l'Isle BouchardVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Barthélémy de l'Ile Bouchard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Gerberge de Blaison (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant

Dangereuse de l'Isle Bouchard ou Dangarosa en occitan (1079-1151) est la fille de Barthélémy de l'Isle Bouchard et de Gerberge de Blaison. Elle est la grand-mère maternelle d'Aliénor d'Aquitaine. Elle est également la maîtresse de Guillaume IX d'Aquitaine, surnommé Guillaume le Troubadour. Dangereuse était un sobriquet faisant allusion à son charme : son nom de baptême semble avoir été Amauberge.

Mariage et descendance

Dangereuse épousa le vicomte de Châtellerault Aymeric Ier à une date inconnue. De leur mariage, sont nés cinq enfants :

Dangereuse et Aymeric furent mariés pendant sept ans avant qu'elle ne quitte son époux pour devenir la maîtresse du duc Guillaume IX d'Aquitaine. Cette relation fut considérée scandaleuse à l'époque. Elle rencontra Guillaume au cours d'un voyage dans le Poitou et quitta son époux pour lui. Guillaume fut excommunié par l'Église pour son ''enlèvement", bien que Dangereuse ait été consentante en la matière. Il l'installa dans la tour Maubergeonne de son château de Poitiers.

Dangereuse et Guillaume eurent trois enfants :

  • Henri (mort après 1132), moine puis Prieur de Cluny ;
  • Adélaïde ;
  • Sybille, abbesse de Saintes.

Références