Cycle de Born-Haber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le cycle de Born-Haber, ou cycle de Born-Fajans-Haber, est une technique permettant de calculer l'énergie réticulaire (enthalpie de cristallisation) d'un cristal ionique. Il est basé sur les travaux du physicien allemand Max Born, du chimiste allemand Fritz Haber, et du physico-chimiste polonais Kazimir Fajans.

La stabilité d'un cristal est caractérisée par son énergie réticulaire . Cette dernière représente la quantité d'énergie nécessaire pour décomposer une mole d'un solide cristallisé en ses ions constituants en phase gazeuse. Plus l' est importante, plus le solide est stable. Au diagramme ci-dessous correspond au négatif de l'énergie réticulaire, .

Exemple de calcul[modifier | modifier le code]

L'exemple classique est celui du réseau de chlorure de sodium NaCl. L'énergie réticulaire correspond à l'énergie libérée lors de la formation du réseau de NaCl à partir des ions et à l'état gazeux. Voici les différentes étapes nécessaires pour transformer du sodium métallique et du dichlore gazeux () en un cristal de chlorure de sodium :

  • Le sodium métallique solide est transformé en sodium gazeux, l'énergie nécessaire pour cette transformation correspond à l'enthalpie de sublimation :
  • Le sodium gazeux atomique est ionisé en ion , l'énergie nécessaire est l'enthalpie d'ionisation :
  • Le dichlore gazeux est dissocié homolytiquement en deux atomes de chlore gazeux, l'énergie nécessaire est l'énergie de dissociation : . Au diagramme, correspond à .
  • Le chlore gazeux atomique reçoit 1 électron et devient , le changement d'énergie est l'affinité électronique. Elle est négative et peut être écrite soit , soit , où AE est la valeur absolue.
  • Nous avons encore l'énergie de formation, qui représente l'énergie reçue ou absorbée lors de la formation du chlorure de sodium à partir des éléments à l'état natif (soit le sodium métallique, et le dichlore gazeux) :

Nous pouvons finalement écrire le bilan ainsi :

Représentation schématique du cycle[modifier | modifier le code]

Born-haber.PNG