Cueva de los Tayos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cueva de los Tayos (en espagnol), la « Grotte des guacharo des cavernes », est une grotte naturelle située sur le versant oriental de la cordillère des Andes, dans la province de Morona-Santiago en Équateur. Elle est parfois appelée Cueva de los Tayos de Coangos (le Río Coangos se trouvant à proximité), vraisemblablement pour la distinguer des autres grottes à Guacharo des cavernes ayant des noms similaires.

Description[modifier | modifier le code]

Située à une altitude d'environ 800 m au sein de fines couches de calcaire et de schiste, l'entrée principale de la Cueva de Los Tayos se trouve dans la forêt tropicale au fond d'une vallée aride. La plus importante des trois entrées est un puits profond de 65 mètres qui mène à 4,6 kilomètres de spacieux couloirs et une salle mesurant 90 mètres sur 240 mètres. La grotte s'étend sur une hauteur de 201 mètres, son point le plus bas finissant en un siphon.

La grotte a longtemps été utilisée par les Indiens Jivaro qui descendaient dans la grotte, chaque printemps, à l'aide d'échelles de vigne et des torches en bambou pour recueillir les oisillons du guacharo des cavernes nocturne, Steatornis caripensis. Les références écrites sur la grotte remontent à 1860, et elle est connue pour avoir été visitée par les chercheurs d'or et des militaires dans les années 1960.

Von Däniken popularise la grotte[modifier | modifier le code]

L'or des dieux[modifier | modifier le code]

La grotte fut popularisée par Erich von Däniken en 1973 dans son livre L'or des dieux, dans lequel il écrit que Juan Moricz avait prétendu avoir exploré Cueva de los Tayos en 1969 et y avait découvert des tas d'or, des sculptures inhabituelles et une bibliothèque métallique. Ceci était censé se trouver dans des tunnels artificiels créés par une civilisation disparue avec l'aide d'êtres extraterrestres. Von Däniken avait déjà agité l'imagination du public en laissant entendre que les extraterrestres étaient impliqués auprès des civilisations antiques dans son livre Présence des extraterrestres[citation nécessaire].

L'expédition de 1976[modifier | modifier le code]

À la suite des allégations publiées dans le livre de von Däniken, une enquête sur Cueva de los Tayos fut menée par Stan Hall, un britannique, en 1976. Une des plus importantes et des plus coûteuses explorations de grotte jamais entreprise, l'expédition comprenant plus d'une centaine de personnes, dont des experts en différents domaines, des militaires britanniques et équatoriens, une équipe de tournage et l'ancien astronaute Neil Armstrong[citation nécessaire]. L'équipe comprenait également huit spéléologues britanniques expérimentés qui ont minutieusement exploré la grotte et réalisé un sondage précis en vue de faire une carte détaillée de la grotte. Il y n'avait aucune preuve des affirmations les plus exotiques de von Däniken, bien que certaines particularités physiques de la grotte s'approchaient de ses descriptions et que des éléments ayant un intérêt zoologique, botanique et archéologique y furent trouvés. Le chercheur principal rencontra la source indigène de Moricz, qui affirma qu'ils avaient enquêté sur la mauvaise grotte, et que la vraie grotte était secrète[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hall, Stan, Tayos Gold: The Archives of Atlantis BookSurge, 2005: Adventures Unlimited Press, 2006, 2007 [1], notamment le chapitre 20
  • Frankland, John, "The Los Tayos Expedition" Caving International No 1, 1978
  • Atlas - Great Caves of the World Cave Books, 1989, p.58 (ISBN 0-939748-21-5)
  • BCRA Bulletin no 14, British Cave Research Association, 1976
  • von Däniken, Erich, 'L'or des dieux' Bantam Books, 1974 (ISBN 0-553-10968-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :