Coupe d'Océanie féminine de football 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe d'Océanie féminine de football 2010
Généralités
Sport football féminin
Organisateur(s) Confédération du football d'Océanie
Éditions 9e édition
Lieu(x) Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Date du 29 septembre
au 8 octobre 2010
Participants 8 (phase finale)
Épreuves 16 matchs disputés
Site(s) North Harbour Stadium, Auckland
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Deuxième Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Troisième Drapeau : Îles Cook Îles Cook
Meilleur joueur Drapeau : Nouvelle-Zélande Ria Percival
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Nouvelle-Zélande Amber Hearn (12 buts)

Navigation

La Coupe d'Océanie féminine de football 2010 est la neuvième édition de la Coupe d'Océanie féminine de football, une compétition de la Confédération du football d'Océanie (OFC) qui met aux prises les meilleures sélections nationales féminines de football affiliées à l'OFC.

L'édition 2010 de la Coupe d'Océanie se déroule du 29 septembre au 8 octobre 2010 en Nouvelle-Zélande. Tous les matchs se déroulent au North Harbour Stadium d'Auckland.

La compétition est remportée par la Nouvelle-Zélande qui bat en finale la Papouasie-Nouvelle-Guinée sur le score de 11-0. Il s'agit du quatrième titre des Néo-Zélandaises. Les Îles Cook remportent le match pour la troisième place face aux Îles Salomon sur le score de 2-0.

Nations participantes[modifier | modifier le code]

Huit équipes participent à la compétition. Le tableau dresse le classement FIFA des différentes équipes participantes sur le plan continental et mondial.

Classement FIFA au 13 août 2010[1]
Monde Océanie Nation
24 1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
2 Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
3 Flag of Tonga.svg Tonga
4 Drapeau : Fidji Fidji
5 Drapeau : Polynésie française Tahiti
6 Drapeau : Vanuatu Vanuatu
7 Drapeau : Salomon Îles Salomon
10 Drapeau : Îles Cook Îles Cook

Déroulement de la phase finale[modifier | modifier le code]

Les rencontres du tournoi se disputent selon les lois du jeu, qui sont les règles du football définies par l'International Football Association Board (IFAB).

La compétition se dispute sur deux tours. Le premier tour se joue par groupes de quatre équipes, la répartition des équipes dans les différents groupes étant déterminée par tirage au sort. Le deuxième tour est une phase à élimination directe[2].

Phase de groupes[modifier | modifier le code]

Format et règlement[modifier | modifier le code]

Au premier tour, les équipes participantes sont réparties en deux groupes de quatre équipes. Chaque groupe se dispute sous la forme d'un championnat. Dans chaque groupe, chaque équipe joue un match contre ses trois adversaires. Les deux premières équipes de chaque poule se qualifient pour les demi-finales, les autres sont éliminées. Le classement des groupes utilise un système de points, où les points suivants sont attribués à chaque match joué :

  • 3 points pour un match gagné;
  • 1 point pour un match nul;
  • 0 point pour un match perdu[2].

Si à l’issue du premier tour, plusieurs équipes ont le même nombre de points, les buts marqués et encaissés sont pris en compte. Les critères suivants sont utilisés pour déterminer le classement des équipes :

  1. Le plus grand nombre de buts marqués entre équipes à égalité sur les rencontres les opposant
  2. La différence de but entre équipes à égalité comprenant tous les matchs du groupe
  3. Le plus grand nombre de buts marqués entre équipes à égalité comprenant tous les matchs du groupe
  4. Le plus grand nombre de points obtenus entre équipes à égalité sur les rencontres les opposant
  5. La différence de buts entre équipes à égalité sur les rencontres les opposant
  6. Séance de tirs au but si deux équipes sont concernées et qu'elles s'affrontent
  7. Classement du fair-play (cartons jaunes et rouges)
  8. Tirage au sort[2].

Groupe A[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 9 3 3 0 0 31 0 +31
2 Drapeau : Îles Cook Îles Cook 6 3 2 0 1 3 10 -7
3 Drapeau : Polynésie française Tahiti 3 3 1 0 2 5 9 -4
4 Drapeau : Vanuatu Vanuatu 0 3 0 0 3 1 19 -18

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Match Date Équipe 1 Résultat Équipe 2
1 29 septembre Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 14-0 Drapeau : Vanuatu Vanuatu
2 29 septembre Drapeau : Îles Cook Îles Cook 1-0 Drapeau : Polynésie française Tahiti
5 1er octobre Drapeau : Polynésie française Tahiti 5-1 Drapeau : Vanuatu Vanuatu
6 1er octobre Drapeau : Îles Cook Îles Cook 0-10 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
9 3 octobre Drapeau : Polynésie française Tahiti 0-7 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
10 3 octobre Drapeau : Vanuatu Vanuatu 0-2 Drapeau : Îles Cook Îles Cook

Groupe B[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée 9 3 3 0 0 8 1 +7
2 Drapeau : Salomon Îles Salomon 4 3 1 1 1 5 2 +3
3 Flag of Tonga.svg Tonga 3 3 1 0 2 2 8 -6
4 Drapeau : Fidji Fidji 1 3 0 1 2 1 5 -4

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Match Date Équipe 1 Résultat Équipe 2
3 30 septembre Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée 3-0 Drapeau : Fidji Fidji
4 30 septembre Drapeau : Salomon Îles Salomon 4-0 Flag of Tonga.svg Tonga
7 2 octobre Flag of Tonga.svg Tonga 2-1 Drapeau : Fidji Fidji
8 2 octobre Drapeau : Salomon Îles Salomon 1-2 Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
11 4 octobre Flag of Tonga.svg Tonga 0-3 Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
12 4 octobre Drapeau : Fidji Fidji 0-0 Drapeau : Salomon Îles Salomon

Phase à élimination directe[modifier | modifier le code]

Format et règlement[modifier | modifier le code]

Le deuxième tour est disputé sur élimination directe et comprend des demi-finales, un match pour la troisième place et une finale. Les vainqueurs sont qualifiés pour le tour suivant, les perdants éliminés. Si les deux équipes sont à égalité à la fin du temps règlementaire de 90 minutes, une prolongation de deux fois 15 minutes est jouée. Une pause de 5 minutes est observée entre le temps règlementaire et la prolongation. Aucune pause n'est observée entre les deux périodes de la prolongation. Si les deux équipes sont toujours à égalité à la fin de la prolongation, le vainqueur est désigné par l'épreuve des tirs au but[2].

Tableau final[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale
 6 octobre      8 octobre
 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande  8
 Drapeau : Salomon Îles Salomon  0  
 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande  11
 6 octobre
   Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée  0
 Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée  1
 Drapeau : Îles Cook Îles Cook  0  
Troisième place
 8 octobre
 Drapeau : Salomon Îles Salomon  0
 Drapeau : Îles Cook Îles Cook  2

Récompenses[modifier | modifier le code]

Amber Hearn, meilleure buteuse de la compétition

Ria Percival, qui évolue en défense dans la sélection néo-zélandaise, est élue meilleure joueuse de la compétition. Sa coéquipière Amber Hearn est sacrée meilleure buteuse du tournoi avec douze buts marqués. Marjorie Toru des Îles Cook se voit attribuer le prix de la meilleure gardienne de but[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com (consulté le 27 septembre 2011).
  2. a, b, c et d (en) « Regulations for the OFC Women’s Nations Cup », sur www.oceaniafootball.com,‎ (consulté le 27 septembre 2011)
  3. (en) « Day Eight Review », sur www.oceaniafootball.com,‎ (consulté le 27 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]