Corvus Corax (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Corvus Corax)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corvus corax (homonymie) et Corvus (homonyme).
Corvus Corax
Description de l'image Corvus Corax German Band.jpeg.
Informations générales
Autre nom Die Könige der Spielleute
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Genre musical Rock néo-médiéval, folk metal[1]
Années actives Depuis 1989
Labels Pica Records, Noir Records
Site officiel www.corvuscorax.de
Composition du groupe
Membres Castus
Jordon
Hatz
Norri
Vit
Michael Frick
Wim Dobbrisch

Corvus Corax est un groupe de rock néo-médiéval allemand. Le groupe utilise beaucoup d'instruments traditionnels (cornemuse, flûte, biniou, tambour...) et adopte en concert des costumes donnant aux musiciens des allures de barbares moyenâgeux souvent torse-nu arborant des vêtements et décorations tribales.

Le groupe joue aussi sous le nom de Tanzwut, mais dans ce cas leur style musical change avec l'ajout d'instruments électroniques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe, dont le nom signifie « Grand corbeau » en latin, est formé en 1989 par Castus Ravensang, Wim (Venustus) et Meister Selbfried (Master Selfpeace) en Allemagne de l'Est.

En 1990, ils s'associent à la formation Zumpfkopule. Les deux groupes font des apparitions conjointes sur les marchés médiévaux et jouent finalement ensemble l'album Congregatio. Enfin, Meister Selbfried von Zumpfkopule rejoint le groupe. Puis ils jouent plusieurs concerts en Europe et au Japon. En 1992, ils rejoignent le quintet. Sender Freies Berlin finance leur prochain album, Inter Deum Et Diabolum Semper Musica Est. En 1993, ils jouent pour la première fois au tournoi Kaltenberger Ritterturnier, où ils deviennent des habitués.

En 1996, sort le single Tanzwut qui assiste Corvus Corax à utiliser pour la première fois des éléments électroniques. Cet événement mène à la création du projet parallèle Tanzwut, qui mêle sons médiévaux et électroniques. Comme Corvus Corax, cependant, ils restent fidèles aux instruments acoustiques. Dans la période suivante, d'autres changements de formation interviennent, de sorte que le groupe comprend en partie jusqu'à huit musiciens.

En mai 2005, Meister Selbfried (chercheur en musique médiévale) décide de cesser son activité de musicien pour se consacrer au label de musique Pica Records créé par le groupe. Il est remplacé au sein du groupe par Jordon Finus en 2006. Les créations du groupe sont gérées par Pica Records en Europe et par le label Noir Records aux États-Unis. Le projet Cantus Buranus est, lui, produit par le label Roadrunner Records Europe.

Corvus Corax apparait en 2010 au Rock-Opera Excalibur[2]. En septembre 2010, le groupe annonce que Corvus Corax et Tanzwut se séparaient, raison pour laquelle Teufel et Martin Ukrasvan ont quitté Corvus Corax. En tant que nouveaux musiciens, Vit et Steve rejoignent le groupe. Ils ont fait leurs débuts sur Sverker , le 11e album studio et le premier nouvel album médiéval en plus de cinq ans. L'album Venus, Vina, Musica était un voyage musical à travers les pays méditerranéens, Sverker s'occupant presque exclusivement de thèmes nordiques. En 2012, les membres de Corvus Corax et le DJ Robert Soko forment le groupe BerlinskiBeat, dont le style musical est un mélange de musique de rue et de musique électronique chanté dans le dialecte berlinois. BerlinskiBeat publie l'album Gassenhauer la même année. En octobre 2013, Corvus Corax sort le clip d'une nouvelle chanson, Derdriu, premier officiel. Il est financé par des dons de fans sur Pledgemusic. En novembre la même année, sort leur 12e album studio, Gimlie.

Le 29 novembre 2016, le groupe est programmé par le Hellfest, à Clisson, en France, pour l'édition 2017[1].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Karsten Liehm (Castus Rabensang) - cornemuse, biniou, flûte, bombarde (depuis 1989)
  • Bernd Dobbrisch (Venustus, Wim, Willi, Venustus Oleriasticus) - cornemuse, flûte (depuis 1989)
  • Hatz - batterie, percussions, chant (depuis 1997)
  • Norbert Drescher (Norri, Harmann der Drescher) - batterie, percussions (depuis 2000)
  • PanPeter - cornemuse (depuis 2009)
  • Vit - cornemuse (depuis 2010)
  • Michael Frick - basse (depuis 2017)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Andreas Richter (Koll. A., Meister Selbfried) - cornemuse, flûte, ... (1989-2005)
  • Der Heilige St. Brandanarius (Brandan) - guitare, cornemuse (aussi Cultus Ferox) (1993-2002)
  • Donar von Avingion - batterie, percussions (aussi Cultus Ferox) (1993-2002)
  • Jagbird - batterie, percussions (1996-1997)
  • Mike Paulenz (Teufel, Tritonus der Teufel) - cornemuse, flûte, ... (1996-2010)
  • Strahli Der Animator (Strahli) - batterie, percussions (2000-2002)
  • Patrick Lange (Patrick der Kalauer) - batterie, percussions (2000-2001)
  • Ardor vom Venushügel (Ardor) - cornemuse, flûte, ... (2002-2009)
  • Stefan Sacherjew (Jordon Finus) - cornemuse, flûte, ... (2006-2007)
  • Martin Ukrasvan - guitare (2009-2010)
  • Steve - batterie, percussions (2011)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Ante Casu Peccati
  • 1991 : Congregatio
  • 1993 : Inter Deum Et Diabolum Semper Musica Est
  • 1995 : Tritonus
  • 1998 : Viator
  • 2000 : Mille Anni Passi Sunt
  • 2000 : MM (ne contient que 3 titres non présent sur l'album Mille Anni Passi Sunt)
  • 2002 : Seikilos
  • 2006 : Venus Vina Musica
  • 2011 : Sverker
  • 2013 : Gimlie

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Live auf dem Wäscherschloß
  • 2003 : Gaudia Vite Live
  • 2006 : Cantus Buranus – Live in Berlin
  • 2009 : Corvus Corax - Live in Berlin (double CD)
  • 2010 : Cantus Buranus - Live in München (double-CD)
  • 2013 : Sverker Live at Summerbreeze und Castlefest avec Wadokyo
  • 2015 : Live 2015 : auf dem Trolls et Légendes Festival

Opéras[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Cantus Buranus
  • 2008 : Cantus Buranus II
  • 2008 : Cantus Buranus – Das Orgelwerk

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Tempi Antiquii 1988-1992
  • 2005 : Best of Corvus Corax
  • 2007 : Kaltenberg Anno MMVII
  • 2010 : Kaltenberg Anno MMX

EP[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Tanzwut
  • 2000 : Corvus Corax Erzählen Märchen Aus Alter Zeit
  • 2003 : Hymnus Cantica avec Tanzwut
  • 2005 : Dulcissima (MCD, Promo de Cantus Buranus)

Remix[modifier | modifier le code]

  • 2002 : In Electronica

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Corpus de Maximize (MCD/12")

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Backstage (VHS)

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Gaudia Vite Live
  • 2006 : Cantus Buranus – Live in Berlin
  • 2009 : Corvus Corax - Live in Berlin
  • 2010 : Cantus Buranus - Live in München

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Corvus Corax au Hellfest 2017 », sur La Grosse Radio, (consulté le 10 septembre 2018).
  2. (de) Mitwirkende auf excalibur-show.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :