Corb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sciaena umbra

Le corb, corb noir ou corbeau de mer (Sciaena umbra) est un poisson qui mesure généralement 30 à 40 cm. Sa coloration est généralement uniformément brun foncé, avec des reflets métalliques ou dorés. C'est un poisson caractérisé par un corps haut, un dos fortement incurvé et un ventre plat[1].

Sa bouche est petite, basse et presque horizontale. La mâchoire inférieure n'a pas de barbillon (contrairement aux ombrines, un genre dont la confusion est possible, et ne dépasse jamais la mâchoire supérieure.

La croissance assez rapide les 2-3 premières années est ensuite très lente. La taille maximale est de 50 à 55 cm (exceptionnellement 70 à 75 cm). La durée de vie maximale connue est de 31 ans (déterminée par otolithométrie, c'est-à-dire le comptage des stries de croissance des otolithes).

On le rencontre fréquemment en petits bancs à l'abri d'un rocher ou d'une faille où il peut se cacher facilement.  L'espèce est souvent sédentaire, ainsi certains sites en abritent en permanence.

Repartition[modifier | modifier le code]

Le corb est une espèce principalement méditerranéenne, cependant elle peut se trouver en Atlantique Est, de la Manche au nord, et jusqu'à Sénégal, au Sud. Elle est également présent en Mer Noire et dans la Mer d'Azov[2].

Statut de conservation[modifier | modifier le code]

Le corb est exploité surtout en Méditerranée, où elle est capturé par filets, pièges et à la ligne. Une menace majeur pour cette espèce est la surexploitation par la chasse marine récréative et commerciale. De même, l'espèce est menacée par la destruction de zones de reproduction estuarines. Ces menaces sont courantes. Dans l'est de la Méditerranée (Turquie, Tuinisie et Chypre), la population a diminué de 70% en 25 ans (période 1980-2005). Sur toute la région Méditerranée, sa population a diminué de 30 à 50%. Pour ces raisons, l'espèce est classé vulnerable[3].

En France, sa capture en chasse sous-marine est sujet à un moratoire de puis 2013[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sciaena umbra | DORIS », sur doris.ffessm.fr (consulté le 9 juillet 2017)
  2. (en) « Sciaena umbra summary page », sur FishBase (consulté le 10 juillet 2017)
  3. « Sciaena umbra (Brown Meagre, Corb) », sur www.iucnredlist.org (consulté le 10 juillet 2017)
  4. Arreté préfectoriale. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :