Copie (art)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Copie contemporaine de la Joconde (musée du Prado).

Une copie est une reproduction plus ou moins fidèle d'une œuvre d'art originale, qu'il s'agisse de peinture, sculpture, dessin ou gravure. La copie est à différencier du faux qui est une imitation d'une œuvre ou du style d'un artiste réalisée dans une intention frauduleuse.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La pratique de la copie est attestée depuis l'antiquité, plusieurs répliques en marbres du discobole de Myron sont les seuls témoignages de l'original en bronze qui a disparu, ou la Mosaïque d'Alexandre copie d'une fresque du IVe siècle attribuée à Philoxène d'Érétrie. La copie peut avoir plusieurs destinations, à des fins d'agrément, pour posséder la reproduction d'une œuvre originale faite à la main, dans l'apprentissage des beaux-arts, pour la formation des artistes, en copiant des œuvres des maîtres du passé, ou pour des raisons de conservation afin de préserver un original trop fragile, ce qui a été fait par exemple avec Lascaux II pour les peintures rupestres des grottes de Lascaux.

Le « Village de la peinture à l'huile » de Dafen[modifier | modifier le code]

Dafen, entrée du « Village de la peinture à l'huile ».

À mi-chemin entre l'art et le tourisme, l'activité de création en série et d'exportation de copies de tableaux de l'histoire de l'art occidental versés dans le domaine public s'est développée en particulier depuis la fin des années 1980 à Dafen, le « Village de la peinture à l'huile » situé dans la banlieue de Shenzhen en Chine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • H. Verougstraete, Jacqueline Couvert, Roger Schoute, Anne Dubois, La peinture ancienne et ses procédés: copies, répliques, pastiches, Peeters Publishers, 2006. (ISBN 9042917768)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]