Conrad II Bayer de Boppard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Conrad II Bayer de Boppard
Fonction
Évêque de Metz
-
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Château-BréhainVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Conrad II Bayer de Boppard, mort en , a été évêque de Metz.

La maison de Bayer est originaire de Boppard, une ville située sur la rive gauche du Rhin entre Oberwesel et Coblence. Quand Thierry V Bayer de Boppard, 72e évêque de Metz, a pris ses fonctions en 1365, une partie de sa famille est venue se fixer dans la région[1]. Conrad II est le fils de Conrad Bayer de Boppart, seigneur de Château-Bréhain et de Marie de Parroye[2]. Il est né dans le château familial de Château-Bréhain.

Il a été chanoine primicier de Verdun[3].

En 1415, il succède comme évêque de Metz à Raoul de Coucy qui est lui-même nommé évêque de Noyon.

En 1418, il se ligue avec le duc Louis Ier de Bar contre les brigands qui dévastent la région[1].

Le , il signe un traité d'aliance avec Charles II de Lorraine[1].

En 1430, il parvient à négocier une paix entre les messins et le duc Charles II, mettant fin à la guerre de la hottée de pommes[1].

Il se rend à Rome solliciter l'archevêché de Trèves pour son neveu, Jacques de Sierck[4]

À son retour, il prend le parti du duc de Lorraine René Ier de Naples contre Antoine de Vaudémont lors de la bataille de Bulgnéville. Fait prisonnier le avec René, il paye une rançon de dix mille saluts d’or et est libéré le [1].

Le , il signe un traité d'alliance avec le duc de Lorraine, les messins, la duchesse de Luxembourg et d'autres seigneurs[1]. En 1438, René d'Anjou s'engage dans une guerre de succession en Italie. Erard du Châtelet et Conrad Bayer de Boppart sont chargés du gouvernement du duché de Lorraine. Ruiné par les écorcheurs, Conrad tente de lever des impôts sur les fiefs du duché de Lorraine. René le fait arrêter par Vautrin Hazard, curé de Condé sur Moselle, et le fait battre à coups de verges avant de l'emprisonner[4].

En 1444, il commande à Konrad Witz un retable pour orné la Cathédrale de Genève puis fait construire le château de Moyen.

En 1457, il prend pour coadjuteur George Ier de Bade[1].

Il est mort le à Metz.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Biographie de la Moselle, p. 113, Émile-Auguste-Nicolas-Jules Bégin
  2. Histoire de René d’Anjou roi de Naples, duc de Lorraine et comte de Provence, Louis François de Villeneuve-Bargemont
  3. Bibliothèque sacrée, p. 421 Charles Louis Richard 1827
  4. a et b Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, p. 867, Jean-Chrétien-Ferdinand Hoefer

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Benoît, « L'Évêque de Metz, Conrad de Boppart, dans les Vosges, en 1442 », par Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 13e année, 1887-1888, p. 285-290 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]