Filles de la Croix, Sœurs de Saint-André

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Filles de la Croix.
Jeanne-Élisabeth Bichier des Ages
André-Hubert Fournet

La congrégation française des Filles de la Croix, dites Sœurs de Saint-André, est une congrégation religieuse catholique féminine fondée en France au début du XIXe siècle.

Fondation[modifier | modifier le code]

Congrégation fondée en 1807 par André-Hubert Fournet (Maillé, 1752-Maillé, 1834), curé de Maillé (béatifié en 1925, canonisé en 1933), avec la collaboration de sainte Jeanne-Élisabeth Bichier des Âges (Le Blanc, 1773-La Puye, 1838) (béatifiée en 1938, canonisée en 1947).

Statut[modifier | modifier le code]

Congrégation de droit pontifical.

Activité[modifier | modifier le code]

Créées initialement pour aider les prêtres dans leur ministère, elles sont - ou ont été - également hospitalières, enseignantes ou missionnaires.

« Le but de l'Institut des Filles de la Croix est l'éducation des jeunes personnes de leur sexe et l'instruction chrétienne des femmes de tout âge, qu'elles reçoivent dans leur maison pour un temps déterminé soit comme pensionnaires, soit comme retraitantes »[1].

Établissements[modifier | modifier le code]

  • France :
Maison-mère : La Puye (Vienne)
En 1961, la congrégation était présente dans 22 départements français.

La congrégation est en 2007 organisée en cinq provinces : France (maison-mère), Argentine, Canada, Espagne et Italie.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (anonyme) - Saint André-Hubert Fournet, curé de Maillé, diocèse de Poitiers, fondateur des Filles de la Croix dites Sœurs de Saint André - Milan, Typographie de la Sainte Ligue Eucharistique, 1933
  • Annuaire catholique de France, 1961.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. Rigaud, La bienheureuse Élisabeth Bichier des Ages, fondatrice des Filles de la Croix, dites Sœurs de Saint-André, 1773-1838, Imprimerie Marc Texier, Poitiers, 1934.
  • Sœur Agnès-Noélie, f.d.l.c., Sœur Valérie Saint-Jean, Fille de la Croix, 1878-1948, Éditions paulines, Sherbrooke (Québec), 1968, 186 p.
  • Janine Boulanger, Sainte Jeanne-Élisabeth Bichier des Ages, Éditions Fleurus, collection « Belles Histoires et Belles Vies » no 94, 1969.
  • Madeline Guillebault, Sainte Jeanne-Élisabeth, fondatrice des Filles de la Croix, une sainte au quotidien, Congrégation des Filles de la Croix, La Puye, 1992, 281 p.
  • Madeline Guillebault, Saint André-Hubert Fournet, 1752-1834, curé de paroisse et fondateur des Filles de la Croix, Congrégation des Filles de la Croix, La Puye, 2005, 277 p.
  • Geneviève Lagut, Les Filles de la Croix en terre africaine : Congo belge, Côte-d'Ivoire, Burkina Faso, 1954-2000, La Puye, 2006, 317 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]