Commandos : Destination Berlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Commandos 3
Destination Berlin
Éditeur Eidos Interactive
Feral Interactive (Mac OS X)[1]
Développeur Pyro Studios

Début du projet fin 2001
Date de sortie (France)
Version 1.42
Genre Action / Infiltration
Mode de jeu Un joueur / Multijoueur
Plate-forme PC, OS X
Langue Français
Contrôle Clavier + souris

Commandos : Destination Berlin est un jeu vidéo d'infiltration, développé par Pyro Studios, sorti sur PC en 2003.

Histoire du développement[modifier | modifier le code]

La série dévie un peu pour se tourner vers l'action avec ce troisième opus. L'éditeur voulant rendre celui-ci plus accessible que Commandos 2. Si les bases du gameplay qui ont fait le succès de la série sont encore là, cette dynamisation annonce le changement radical qui aura lieu dans le prochain opus.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Malgré les protestations des fans, cet opus est plus basé sur l'action, dans un souci d'accessibilité au grand public, mais il garde quand même la marque de stratégie qui à rendu la saga mythique.

L'aventure se divise en trois campagnes, Stalingrad, l'Europe centrale et les plages de Normandie. Les commandos apparus au fil des opus disparaissent, hormis le voleur, l'équipe se rétrécit donc pour revenir avec les membres de l'équipe originale. Malgré les protestations des fans, le commando Samuel Brooklin, le mécano, a disparu. Pour le reste, chaque commando possède toujours ses propres capacités qui se complètent avec celles de ses équipiers. Toujours dans son orientation action, les membres de l'équipe sur le terrain sont plus restreints. Apparaissent également des fantassins, que le joueur peut manier comme n'importe quel autre commando, équipés d'un fusil à munitions inépuisables, et dont la mort ne signifie pas l'échec de la mission, même si elle la complique.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu fut développé par Pyro Studios, mais le créateur de la série, Gonzo Suarez, ne faisait plus partie de ce studio, qu'il avait quitté avec 11 autres développeurs de la série pour fonder Arvirago Entertainment, ce qui justifie peut-être le changement d'orientation.

Critique[modifier | modifier le code]

Ce jeu reçut un assez bon accueil critique, même s'il fut considéré comme moins bon que le précédent. Il obtint la note de 82 % dans le magazine PC Jeux.

À noter[modifier | modifier le code]

  • Le jeu possède un nouveau moteur graphique pour les décors intérieurs.
  • Avec son combat de sniper, la mission à Stalingrad est un clin d'œil évident au film du même nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]