Colgú mac Faílbe Flaind

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colgú mac Faílbe Flaind
Fonction
Roi de Munster
Biographie
Décès
Activité
Père

Colgú (ou Colcu) mac Faílbe Flaind (mort en 678) était un roi de Munster (en irlandais : Muman), l'un des cinq royaumes d'Irlande. Il appartenait à la famille des Eóganacht Chaisil, une branche du clan des Eóganachta descendant d'Óengus mac Nad Froích (mort en 489), le premier roi chrétien de Muman, par son fils Feidlimid mac Óengusa.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le fils de Faílbe Flann mac Áedo Duib[1] (mort en 639), qui régna entre 628 et 639. Il succéda à Cathal Cú-cen-máthair mac Cathail, de la branche des Eóganacht Glendamnach comme roi en 665[2] et régna jusqu'en 678.

Les annales ne donnent que peu d'indications sur les événements s'étant produits pendant son règne :

  • l'épidémie de peste apparue dans l'ouest de l'île en 664, et appelée Buide Conaill par les Irlandais (la jaune de Conall), continua de sévir jusqu'en 667[3] ;
  • un conflit local entre les Uí Fidgenti et leurs voisins orientaux, les Araid, se conclut par une bataille livrée à Áine en 667, où mourut Eógan fils de Crunnmael, roi des Uí Chairpre, l'une des deux familles régnantes des Uí Fidgenti[4] ;
  • une neige abondante pendant l'hiver 669-670, qui fut cause d'une grande famine[5] ;
  • l'assassinat, entre 667 et 671[6] de Bran le Juste, fils de Maol Octraigh, roi des Déisi[7] ;
  • le passage d'une comète dans le ciel à l'automne 677[8].

Il mourut probablement en 678[9], après un règne de 13 ans[10]. Son seul fils connu portait le nom de Nad Froích. Ce dernier n'exercera jamais la royauté mais un descendant à la cinquième génération de Colgú, Tnúthgal mac Donngaile, devint roi de Muman au début du IXe siècle, ainsi que 5 autres de ses descendants.

Il est l'un des personnages principaux de la série de romans policiers historiques Sœur Fidelma, écrits par Peter Tremayne, dans lesquels l'héroïne principale, Fidelma, est sa sœur.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Francis J. Byrne, Irish Kings and High-Kings, Table 12.
  2. À cette occasion, les Annales de Tigernach l'appellent Cormac (T665.6).
  3. T665.1 et T667.1.
  4. U667.2, T667.2 et AI667.2.
  5. T670.1 : « Beaucoup de neige tomba. Une grande famine apparut. » ; U670.1.
  6. U670.5, AI671.1, M666.4 et M669.2, où il meurt une seconde fois en 669 (l'année est à corriger en 671).
  7. T667.3 et T671.3 : « L'assassinat de Bran le Juste fils de Maol Octraigh, et roi des Déise de Muman. »
  8. Cf. Annales de Tigernach, T677.1 : « Une comète fut aperçue aux mois de septembre et octobre. »
  9. T678.1 : « La mort de Colgu fils de Failbe Fland, roi de Muman », CS678 et U678.1. Les Annales des quatre maîtres, M676.6, le font mourir deux ans plus tôt, en 676, mais on sait que ces annales connaissent d'importants problèmes de chronologie.
  10. Laud Synchronisms

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]