Colette Heilbronner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Colette Heilbronner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Colette Suzanne Paulette LévyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction
Cité des Fleurs (Paris) - plaque résistance - 2.JPG
Plaque commémorative, cités des Fleurs à Paris, sur son lieu d'exécution.

Colette Heilbronner, née Colette Suzanne Paulette Lévy le 8 septembre 1915 dans le 16e arrondissement de Paris et morte exécutée par la Gestapo dans la cité des Fleurs dans le 17e arrondissement de Paris, est une résistante française[1].

Héroïsme dans la Résistance[modifier | modifier le code]

Le 18 mai 1944, elle défend, les armes à la main, l'entrée du 25, cité des Fleurs, lieu de réunion du Mouvement de libération nationale.

Les membres sont arrêtés. Colette Heilbronner est exécutée sur place par la Gestapo.

Son mari Jacques sera déporté à Buchenwald.

Elle laissera son fils Roland, âgé de quatre ans[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

La plaque de la cité des Fleurs est régulièrement fleurie par les autorités et les associations.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « HEILBRONNER Colette, Suzanne, Paulette née LÉVY - Maitron », sur maitron.fr (consulté le ).
  2. « Exposé des motifs ».
  3. « Allée Colette-Heilbronner », sur www.parisrues.com (consulté le ).