Clavecin brisé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (avril 2011).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Clavecin brisé]] dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Deux clavecins brisés de Jean Marius, Musée de la Musique, Paris

Le clavecin brisé (expression traditionnelle signifiant clavecin pliant) est un clavecin conçu pour le voyage. Du fait qu'il peut être replié, il occupe un espace restreint et il est ainsi plus facile à transporter qu'un clavecin ordinaire. L'instrument se replie grâce à des charnières, dans le sens longitudinal, parallèlement aux cordes qui gardent leur tension. Une fois replié, il forme un bagage de la taille d'un grosse valise.

Principe du pliage[modifier | modifier le code]

Comme on peut le voir sur la première illustration, qui montre côte à côte un instrument replié et un instrument déployé, le clavecin brisé est divisé en trois parties articulées entre elles. Le principe du pliage repose sur le fait que les deux parties les plus petites (parties des notes médianes et aigües) ont toutes deux une extrémité anguleuse ; une charnière verticale les relie entre elles, de telle façon que la plus petite section puisse se placer dans le prolongement de l'autre en la façon pivoter dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ; l'ensemble de ces deux sections a alors la forme d'un rectangle de même longueur que la plus grande (partie des notes basses) au-dessus de laquelle elles peuvent alors se replier ensemble grâce à d'autres charnières. Une fois que les trois parties correspondantes du clavier sont repoussées vers l'intérieur comme des tiroirs, et que celles du portillon sont refermées, l'instrument est dans sa forme compacte et prête au transport.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]