Cione

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ciona intestinalis)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres significations, voir Cione (homonymie).

Ciona intestinalis

La cione (Ciona intestinalis) est un animal marin. C'est une espèce d'ascidie (dans le groupe des tuniciers), espèce-type de la famille des Cionidae. C'est un animal-modèle pour les biologistes.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Schéma anatomique d'une cione.

Le corps de la cione peut mesurer entre 10 et 15 cm, généralement transparent à jaune pâle, avec des siphons buccal et cloacal continus et terminaux, soulignés à leurs extrémités d'un liseré jaune[2].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

On rencontre la cione dans tout l'océan Atlantique[2], de la surface jusqu'à 500 m de profondeur (parfois jusqu'à 1 000 m)[2]. C'est une ascidie solitaire, même si l'on trouve souvent plusieurs animaux groupés sur un rocher ou autour d'un cordage. C'est une espèce qui supporte bien d'importantes variations de la chimie de l'eau, ainsi que la pollution : on la trouve facilement dans les ports[2].

Biologie et écologie[modifier | modifier le code]

Animal hermaphrodite, il se reproduit principalement au printemps dans l'hémisphère nord. La larve de cione nage pendant deux jours, puis se fixe et se métamorphose sur un support (rocher, corde, ponton, etc.) où l'adulte vit fixé toute sa vie[2].

Utilisation scientifique[modifier | modifier le code]

C'est un modèle d'étude traditionnel en embryologie et en biologie du développement. Le génome de deux espèces de ciones (C.intestinalis et C.savignii) est en cours de cartographie, et les scientifiques espèrent tirer de leur étude des précisions sur l'origine du génome des vertébrés. Il aurait 80 % de gènes en commun avec l'espèce humaine[3].

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]