Cimetière naturel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cimetière naturel à Remscheid en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne. L'écriteau à l'entrée de la forêt est le seul repère permettant d'indiquer la zone funéraire.

Un cimetière naturel ou dans le cadre d'une forêt un cimetière forestier (à ne pas confondre avec un cimetière boisé traditionnel) est un lieu naturel où on peut dans un cadre légal précis rendre à la terre l'urne funéraire voire dans certains cas[1] le corps du défunt dans un cercueil à même la terre. Le lieu précis de l'inhumation peut ne pas être renseigné ou alors il se fait au pied d'un arbre ou d'un rocher. L'entretien individuel de la sépulture n'est pas permis[2].

Les règles sont fluctuantes suivant la législation du pays et les règles du cimetière. L'accent est mis sur l'aspect écologique de la démarche et l'économie de formalité. La pratique est beaucoup plus répandue en République tchèque, en Allemagne ou aux Pays-Bas que dans les autres pays européens où elle est encore marginale.

Exemple de cimetière naturel[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mairie de Niort, « Cimetière naturel de Souché », sur www.vivre-a-niort.com, (consulté le 1er avril 2017)
  2. (de) Norbert Fischer, « Der Friedhof zu Beginn des 21. Jahrhunderts », sur www.n-fischer.de, (consulté le 1er avril 2017)
  3. Vivre à Niort, site d'information de la ville, « Cimetière naturel de Souché »