Cible thérapeutique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une cible thérapeutique est un élément quelconque d'un organisme auquel se fixe prioritairement une entité modifiant son comportement, tel qu'un ligand endogène, un médicament ou une drogue. Un exemple de cible thérapeutique courante sont les protéines et les acides nucléiques.

La définition dépend du contexte et peut référer à la cible d'un médicament, la cible d'une hormone (comme l'insuline), ou la cible de stimulus externe. Le principe est que la cible est "touchée" par un signal et qu'ainsi sa fonction et son attitude sont changées. Les cibles biologiques sont souvent des protéines telles que des enzymes, des canaux ioniques et des récepteurs.

Mécanisme[modifier | modifier le code]

Le stimulus externe se lie à la cible[1],[2].

L'interaction entre la cible et la substance peut être :

  • non covalente
  • covalent réversible
  • non réversible covalent

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raffa RB, Porreca F, « Thermodynamic analysis of the drug-receptor interaction », Life Sci., vol. 44, no 4,‎ , p. 245–58 (PMID 2536880, DOI 10.1016/0024-3205(89)90182-3)
  2. Moy VT, Florin EL, Gaub HE, « Intermolecular forces and energies between ligands and receptors », Science, vol. 266, no 5183,‎ , p. 257–9 (PMID 7939660, DOI 10.1126/science.7939660)