Christopher Cockerell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cockerell.
Christopher Cockerell
Memorial to Sir Christopher Cockerell at Hythe - geograph.org.uk - 514712.jpg
Le mémorial en l'honneur de Christopher Cockerell à Hythe
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
HytheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres principales
Christopher Cockerell.

Christopher Sydney Cockerell[1], né le à Cambridge et mort le à Hythe (Hampshire), est un inventeur et ingénieur britannique, inventeur de l'aéroglisseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christopher Cockerell est né à Cambridge, en Angleterre, où son père, Sir Sydney Cockerell, était conservateur du Fitzwilliam Museum, après avoir été le secrétaire de William Morris.

Christopher Cockerell a étudié à la Gresham's School de Holt. Il est ensuite entré à l'Université de Cambridge comme étudiant de premier cycle à Peterhouse où il a étudié la technologie. Il est plus tard retourné à Cambridge pour étudier la radio et l'électronique.

Il a commencé sa carrière pour W. H. Allen & Sons, puis pour Radio Research Company, et enfin pour la société Marconi en 1935. Il s'est marié peu après. Il y est resté chez Marconi jusqu'en 1951.

Sa grande invention, en 1953, est l'aéroglisseur. Il teste son idée à l'aide d'un aspirateur et de deux boîtes de conserve. En 1955, il dispose d'un prototype fonctionnel en balsa. L'idée ne rencontre pas un succès immédiat : il est forcé de vendre ses biens personnels afin de financer sa recherche. En 1959, un prototype croise sur la Manche, entre Douvres et Calais.

Cockerell a été fait chevalier en 1969 pour services rendus à la technologie.

Commémoration[modifier | modifier le code]

Son atelier réassemblé au Lowestoft Maritime Museum.

De son vivant, l'aéroglisseur GH2008 Sir Christopher a été nommé d'après son inventeur. Il a été exploité par Hoverlloyd (plus tard Hoverspeed) sur le détroit de la Manche, de 1972 à 1991[2].

Une plaque à Cockerell Rise, East Cowes, Île de Wight, marque l'emplacement de White Cottage, où Cockerell a vécu et travaillé. Le chalet a été démoli mais le garage est toujours debout. La plaque a été conçue par les « Friends of East Cowes » avec le soutien financier du Big Lottery Fund.

L'atelier de Cockerell, y compris son tour, a été offert au Musée maritime de Lowestoft, à sa mort en 1999, où il a été réassemblé. Il est maintenant exposé au public.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. R. L. Wheeler, Sir Christopher Sydney Cockerell, C.B.E., R.D.I. 4 June 1910 -- 1 June 1999: Elected F.R.S. 1986, vol. 47, , 67 p. (DOI 10.1098/rsbm.2001.0005)
  2. « British Hovercraft Corporation SRN4 (Mountbatten Class):: jameshovercraft.co.uk », sur www.jameshovercraft.co.uk