Christian Klar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un homme politique allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Christian Georg Alfred Klar né le à Fribourg-en-Brisgau était membre de la deuxième génération de la Fraction armée rouge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est arrêté le près de Hambourg et condamné en 1985 et 1992 pour les attentats de la RAF de 1977[1]. Après la libération de Brigitte Mohnhaupt, le seul prisonnier de la Fraction armée rouge des années 1970 restait Christian Klar, qui a déposé une demande de grâce auprès du président fédéral Horst Köhler. Après 26 ans de prison, il a été libéré le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) http://www.rafinfo.de/bio/g-l/klar.php
  2. sueddeutsche.de „Christian Klar ist frei“ (19. Dezember 2008)