Chopicalqui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant le Pérou
Cet article est une ébauche concernant la montagne et le Pérou.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Chopicalqui
Vue du sommet du Chopicalqui
Vue du sommet du Chopicalqui
Géographie
Altitude 6 354 m
Massif Cordillère Blanche (cordillère Occidentale, Andes)
Coordonnées 9° 05′ 12″ Sud 77° 34′ 26″ Ouest / -9.086667, -77.573889
Administration
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Région Ancash
Province Yungay
Ascension
Première par H. Hoerlin, Erwin Schneider, P. Borchers et E. Hein
Voie la plus facile Arête sud-ouest
Géologie
Roches Granite

Géolocalisation sur la carte : Pérou

(Voir situation sur carte : Pérou)
Chopicalqui

Le Chopicalqui est un sommet andin d'une altitude de 6 354 m, situé dans la cordillère Blanche, dans la province de Yungay au Pérou.

Son nom dérive du mot quechua Chawpikallki (Chawpi pour « centre » et Kallki pour « ravin »). Il est situé à proximité du Huascarán.

Alpinisme[modifier | modifier le code]

Le Chopicalqui est l'un des premiers sommets de la cordillère Blanche à avoir été conquis. À l'exception de la pyramide terminale, il n'est pas considéré comme une montagne difficile et a été gravi de nombreuses fois.

  • 1932 - Première ascension par H. Hoerlin, P. Borchers, E. Hein et Erwin Schneider[1]
  • 1969 - Première traversée, avec ascension par l'arête sud-est et descente par l'arête sud-ouest, par M. Clarbrough et G. Wayatt

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erwin Schneider est l'auteur des premières du Pic Lénine, du Huandoy, du Huascarán et a battu le record d'altitude en alpinisme sur le Jonsong en 1930

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :