Chirurgie ambulatoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La chirurgie ambulatoire, ou chirurgie d'un jour, est un traitement de chirurgie permettant la sortie du patient le jour même de son admission dans l'établissement de soin. Une telle chirurgie inclut l'ensemble des actes chirurgicaux ou d'investigation, programmés et réalisés dans les conditions techniques de sécurité d'un bloc opératoire, sous une anesthésie de mode variable et sans majoration du risque pour la santé du patient.

Initialement réservée à des actes chirurgicaux légers, la chirurgie ambulatoire s'ouvre à présent à des actes lourds, tels que la prothèse totale de genou, et permettre cependant le retour à domicile du patient le soir même de l'intervention grâce à la mise en œuvre des techniques de récupération rapide après chirurgie.

Dans certains cas la chirurgie ambulatoire s'accompagne de l'instruction donnée au patient de se faire raccompagner, à sa sortie de l'établissement, par un tiers (compte tenu de l'état de somnolence induit par l'anesthésie), voire de la nécessité de demeurer sur la journée voire la nuit suivant l'opération sous la garde d'un tiers.

Définition[modifier | modifier le code]

La chirurgie ambulatoire, qui doit clairement être distinguée des actes médicaux réalisés de façon ambulatoire, est un traitement de chirurgie qui comportent une hospitalisation de moins de 12 heures (en France) à moins de 48 heures (aux États-Unis)[1]. Elle concerne aussi bien les pratiques comportant le retour au domicile que celles avec transfert dans un hôtel hospitalier.

Utilisation[modifier | modifier le code]

« La chirurgie ambulatoire doit être réservée à des patients à faible risque hémorragique et n'ayant aucune co-morbidité susceptible d'induire des complications post opératoires qui ne seraient pas sans conséquences sur les coûts finaux[1]. »

Au Canada[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Au Canada, les conditions d'applicabilité des chirurgies ambulatoires ont été établies selon la conférence de consensus de 2001 (30 mai au 14 juin 2001).

En France[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En France, les conditions d'applicabilité des chirurgies ambulatoires ont été établies selon la conférence de consensus de 1993 (22 au 24 mars 1993).

Intérêt économique[modifier | modifier le code]

En 2014, l'intérêt économique de la chirurgie ambulatoire n'est pas clairement dégagé. Les économies qu'elle est susceptible de générer « sont incertaines avec une très grande variabilité dans les coûts estimés qui varient de 0,5 milliard d'euros sur trois ans pour les uns à 6 milliards d'euros pour d'autres[1]. » Les économies réalisées reposent moins sur des données factuelles, rares et difficiles à analyser[note 1], que sur des dogmes. Il est nécessaire de réaliser des études sur les coûts réels, directs et dérivés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une étude randomisée est difficilement envisageable. De plus le coût de l'ambulatoire dépend en grande partie des politiques tarifaires de l'assurance maladie

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Pertinence économique de la chirurgie ambulatoire », sur www.academie-medecine.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]