Chemins de fer électriques de la Gruyère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La gare de Chatel-Saint-Denis
Automotrice BC 111 de 1903, préservée au Chemin de fer Blonay-Chamby

Les chemins de fer électriques de la Gruyère (CEG) est une compagnie de chemin de fer suisse, dans le canton de Fribourg formée en 1903. Cette compagnie s'est substituée à la compagnie Châtel-Bulle-Montbovon (CBM), à laquelle avait été attribuée initialement la concession de cette ligne.

Lignes exploitées[modifier | modifier le code]

Les CEG exploitent un réseau à voie métrique comprenant les lignes suivantes :

En 1907, les CEG absorbent la compagnie du chemin de fer Châtel-Saint-Denis - Palézieux (CP) qui a confié, depuis 1903, l'exploitation aux CEG de la ligne Châtel-Saint-Denis - Palézieux (6,7 km).

En 1942, les CEG sont intégrés à la compagnie des chemins de fer Fribourgeois, qui prend pour sigle GFM, Gruyère - Fribourg - Morat, et qui regroupe:

  • les chemins de fer électrique de la Gruyère ;
  • le chemin de fer Fribourg-Morat-Anet (FMA) ;
  • le chemin de fer Bulle - Romont (BR).

Des GFM aux TPF[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, la compagnie GFM fait partie des Transports Publics Fribourgeois. La nouvelle compagnie exploite un réseau à deux écartements :

  • les lignes Fribourg - Morat - Anet et Bulle - Romont sont à voie normale ;
  • les autres lignes à voie métrique.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

La compagnie CEG a toujours utilisé la traction électrique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Odile Lachenal, « Vapeur en Gruyère », Voies ferrées, no 5,‎ .