ChemSpider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ChemSpider est une base de données de produits chimiques, propriété de la Royal Society of Chemistry (RSC).

Base de données[modifier | modifier le code]

ChemSpider contient des informations sur plus de soixante millions de molécules issues de plus de 480 sources de données[1], dont[2] :

Chaque produit possède un identifiant unique, qui forme une partie d'une URL correspondante. Par exemple, l'acétone est 175, et ainsi a l'URL http://www.chemspider.com/Chemical-Structure.175.html

Production participative[modifier | modifier le code]

La base de données ChemSpider peut être mise à jour avec les contributions des utilisateurs, y compris le dépôt de structure chimique et de spectres. C'est une approche de production participative pour développer une base de données chimiques en ligne.

Histoire[modifier | modifier le code]

ChemSpider fut acquise par la Royal Society of Chemistry en mai 2009[3]. Avant l'acquisition par RSC, ChemSpider était contrôlée par une société privée, ChemZoo Inc. Le système fut lancé pour la première fois en mars 2007 dans une version bêta et disponible en mars 2008. ChemSpider a étendu le support générique d'une base de données chimique pour inclure le support de la collection de structure chimique de Wikipédia via leur implémentation WiChempedia.

Services[modifier | modifier le code]

Un certain nombre de services sont disponibles en ligne. Ceux-ci incluent la conversion de noms chimiques en structures chimiques, la génération de chaînes SMILES et InChI, ainsi que la prédiction de nombreux paramètres physico-chimiques et l'intégration à un service web permettant la prédiction RMN.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) ChemSpider, « What is ChemSpider? » (consulté le 8 janvier 2018).
  2. (en) ChemSpider, « Data Sources » (consulté le 8 janvier 2018).
  3. Royal Society of Chemistry, « RSC acquires ChemSpider », (consulté le 8 janvier 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]