Charlotte Lanthaler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charlotte Lanthaler
Charlotte Lanthaler.jpg
Charlotte Lanthaler
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Charlotte Lanthaler est une peintre autrichienne née à Mieders (Innsbruck) en 1928 et morte à Paris en 2006.

Elle vivait à Paris depuis 1958.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charlotte Lanthaler quitte une première fois l'Autriche à 24 ans après avoir abandonné un début d'activité professionnelle comme institutrice et s'installe à Rome comme élève de l'Académie des Beaux Arts pendant 3 ans (1952-1955).

En 1958,elle quitte définitivement l'Autriche pour s'installer à Paris qu'elle ne quittera plus sauf pour de rares et courts séjours dans sa famille en Autriche. Elle fréquente pendant un an l'Académie André Lhote (1958).

Elle a commencé à exposer en Italie (1955) puis en France à partir de 1961.

Sa production d'abord figurative influencée par son passage chez André Lhote va évoluer ensuite en deux phases :

  • Une période à partir du début des années 1970 ou elle aborde des thèmes psychologiques qu'elle exprime dans une figuration symbolique (l'unité perdue, la solitude, la lutte pour la vie, la maternité, le moi-roi, etc.) par une peinture très directe, bien construite, avec réduction des moyens au minimum,la couleur s'adaptant au sujet. Le même esprit se retrouve dans ses collages et dessins lesquels expriment en outre de l'humour en contraste avec une certaine gravité de l’œuvre peinte. "Ce sont les choses qui sont à l'origine de toute activité vitale que j'ai choisies comme sujet. D'abord, j'ai utilisé la déformation pour accentuer l'expression ce qui m'a conduit vers la figuration symbolique plus universelle".
  • Une seconde période à partir de 1977 environ ou des formes symboliques de plus en plus simplifiées, elle passe tout naturellement à l'abstraction. "La structure simplifiée au maximum est difficile [à obtenir] et demande un long travail intellectuel. Je voudrais vous montrer aussi la beauté et le raffinement du monochrome et du simple trait...L'art peut être plus qu'interprétation du visible et décoration. Mais cette forme d'art s'adresse à votre sensibilité et à votre disponibilité à me suivre dans l'imaginaire." (Lanthaler, 1987, monographie auto-produite).

Principales expositions[modifier | modifier le code]

1955: 8 autrichiens au Palazzetto Borghese, Rome (Italie) - 1955: Exposition personnelle à Porto d'Ischia (Italie) - 1961: Exposition au siège du Secrétariat de l'UNESCO (Paris) - 1969: Galerie Parnasse, Paris : dessins - 1970: Galerie Parnasse, Paris : collages - 1973: Galerie Jean Camion, Paris - 1975: Galerie La Licorne, Paris - 1976: Galerie d'art de l'aéroport d'Orly-Sud - 1977: Aéroport d'Orly-Ouest - 1978: Salon des Indépendants, Paris - 1978: Salon des Artistes français, Paris - 1979: Salon de la Lettre et du Signe,Musée du Luxembourg, Paris - 1979: Galerie Van Geyt, Hulst (Pays-Bas) - 1981: Salon Bilan de l'art contemporain, Paris - 1984: Galerie des Cahiers de la peinture, Paris - 1984: Galerie La Chaumière, Paris - 1984: Galerie de l’Hôtel Concorde La Fayette, Paris - 1985: Galerie Hérouet, Paris - 1989: Press-Club de France, Paris. 1991-2000: Restaurant Ban Lao, Saint-Joseph, Martinique. 2000-2009: Restaurant Boboon Express, Fort-de-France, Martinique. 2017: Galerie Hôtel La Batelière, Schoelcher, Martinique.

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1961 : Premier Prix du Directeur général de l'UNESCO remis par M. Vittorino Veronese alors directeur général, lors d'une exposition organisée au siège du Secrétariat de l'UNESCO à Paris.
  • 1981 : Médaille de bronze au Salon Bilan de l'art contemporain (Paris).
  • 1988 : Médaille de la Ville de Paris.

Achats et acquisitions[modifier | modifier le code]

  • 1972 : ministère de l’Éducation et la Culture, Vienne (Autriche)
  • 1974 : ministère de l’Éducation et la Culture, Vienne
  • 1977 : ministère de l’Éducation et la Culture, Vienne
  • 1977 : aéroport d'Orly-Ouest
  • 1984 : Fonds national d'art contemporain (France)
  • 1985 : ministère de l’Éducation et de la Culture, Vienne (Autriche).

Collections privées[modifier | modifier le code]

Des œuvres figurent dans des collections privées en Afghanistan, en Allemagne, en Autriche, aux États-Unis, en France, en Italie, au Japon, aux Pays-Bas, en République centrafricaine et en Martinique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charlotte Lanthaler, Dessins et gouaches - Période 1970-1987. Monographie autoproduite par l'artiste, 38 pages, Paris, 1987.