Charline Von Heyl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charline Von Heyl
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités
Représentée par
Galerie Gisela Capitain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Mouvement

Charline Von Heyl est une peintre allemande née à Mayence en 1960. Elle vit actuellement à New York. Elle est l'épouse de Christopher Wool (en).

Son art, abstrait, n'est pas simple à cerner. On y trouve des traces de cubisme synthétique, comme d'expressionnisme abstrait, tout en juxtaposition.

Expositions[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive).

  • Künstlerhaus Bethanien, Berlin, 1997
  • Goethe-Institut International, Madrid, Musterkarte, Modelos de Pintura en Alemania, 2001
  • Friedrich Petzel Gal., New York, Charline von Heyl, 2001[1]
  • Secession Vienne, Charline von Heyl, Juil. Sep. 2004
  • Dallas Museum of Art, 2005[2]
  • Friedrich Petzel Gal., New York, Charline von Heyl, [3]
  • Le Consortium, Dijon, mars-
  • Worcester Art Museum, Wall at WAM. Mural by Charline von Heyl, 2010-2011[4]

Muséographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) (en) John Kelsey, Secession. Charline von Heyl., Vienne, Autriche, Secession, , 52 p. (21 ill. coul., 16 ill. n&b) (ISBN 978-3-901926-70-9)
  • Franck Gautherot, Mark von Schlegell, Diedrich Diederichsen, Allison Katz (trad. de l'anglais), Charline von Heyl. Peintures 1990-2010, Dijon, France, Les Presses du réel, , 269 p., 272 p. (139 ill. coul. et 84 ill. n&b) (ISBN 978-2-84066-403-1) [8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. June 1, 2001, « Art review. As Chelsea Expands, a Host of Visions Rush In », sur https://www.nytimes.com (consulté le 15 décembre 2010)
  2. « Dallas Museum of Art Presents Concentrations: 48. Charline von Heyl », sur http://dallasmuseumofart.org (consulté le 15 décembre 2010)
  3. Jerry Saltz. Tuesday, Mar 7 2006, « Hardcore. A wonderful snake pit where styles thought outmoded turn dangerous again », sur http://www.villagevoice.com (consulté le 15 décembre 2010)
  4. Cate McQuaid., « Echoing Ellsworth Kelly in electrifying fashion », sur http://www.boston.com, The Boston Globe, November 28, 2010 (consulté le 15 décembre 2010)
  5. « Charline von Heyl. Untitled. 2003 », sur http://www.moma.org (consulté le 15 décembre 2010)
  6. « Charline von Heyl. Untitled (8/98 II), 1998 », sur http://www.moca.org (consulté le 15 décembre 2010)
  7. « Charline von Heyl. Happy End, 2005 », sur http://www.sfmoma.org (consulté le 15 décembre 2010)
  8. Shirley Kaneda, « Charline von Heyl. », sur http://bombsite.com, Bomb Magazine, 113/Fall 2010 (consulté le 15 décembre 2010)