Charles Odry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Odry
Odry rôle de Paternick dans (...)Monnier Henry btv1b10534301x.jpg
Charles Odry dans le rôle de Paternick dans L'Espionne, estampe d'Henry Monnier.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
CourbevoieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jacques Charles OdryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jacques Charles Odry, né à Versailles le [1] et mort à Courbevoie le [2], est un acteur comique, poète et auteur dramatique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un cordonnier, il commence sa carrière en 1803 au Théâtre de la Gaîté puis travaille de 1804 à 1807 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin avant de jouer principalement pour le Théâtre des Variétés (1808-1841) à l'exception de quelques rôles au Théâtre des Folies-Dramatiques (1836) et au Théâtre du Palais-Royal.

Odry était célèbre pour son jeu comique et son corps grotesque. Il créa plus de 250 rôles. Guillaume Le Flaneur dans La Petite Biographie dramatique en 1821 écrit : « En voyant Odry, le propriétaire reconnaît son fermier, le cultivateur croit entendre raisonner tantôt son garçon de labour, tantôt le maire de son village »[3]. Louis Huart et Charles Philipon écrivent, quant-à-eux à son sujet : « mai [...] ce mois où l'on dit que naquit l'Amour dans l'ile de Cythère, doit être plus célèbre encore, car il a donné la naissance à Jacques-Charles Odry , l'enfant de la Gaîté, le roi actuel des Variétés »[4].

On doit au sculpteur Tétart un buste sur piédouche, conservé au Musée Carnavalet[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Bons Gendarmes, poème épicé en 2 chants, commenté par Léonard Tousez, 1820
  • Odryana, ou la Boîte au gros sel, recueil complet des bons mots, saillies, rébus, charges, coq-à-l'âne, etc., etc., suivi de la nouvelle Vie et aventures de L'Ange-André, 1821
  • Trois Messéniennes, 1824
  • Nouvelles méditations poétiques, ornées d'une préface, de notes, commentaires et variantes de la même force, embellies de suppressions indiquées par des points, le tout pour faire suite aux Trois Messéniennes, 1824
  • Les Cornichons, couplets chantés, avec Armand d'Artois, 1830
  • La Voix de Duprez, ou le Sirop musical, vaudeville en 1 acte, 1838

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Germain Sarrut, Edme Thédore Bourg, Biographie des hommes du jour, 1838, p. 98-100 (Lire en ligne)
  • Charles Ménétrier, Galerie historique des comédiens de la troupe de Nicolet, 1869, p. 321-326
  • Paul Fromageot, Un acteur comique versaillais. Jacques-Charles Odry (1779-1853), 1912
  • Henry Lyonnet, « Odry », in Dictionnaire des comédiens français (ceux d’hier), Genève, Slatkine reprints, 1969 [1902-1908], t. II, p. 496 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de baptême à Versailles (paroisse Notre-Dame), vue 55/133.
  2. Acte de décès à Courbevoie, n° 31, vue 7/28.
  3. Guillaume Le Flaneur, La Petite Biographie dramatique, Paris, Paul Domère, 1821, p. 182
  4. Louis Huart, Charles Philipon, Galerie de la presse, de la littérature et des beaux-arts, vol.2, 1840 (Lire en ligne)
  5. Inventaire S962, Portrait-charge de Jacques-Charles Odry (1779-1853), acteur

Liens externes[modifier | modifier le code]