Chapelle Saint-Blaise d'Hyères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chapelle Saint-Blaise d'Hyères
Hyères 025.jpg
Présentation
Type
Construction
XIIIe siècle
Destination initiale
Commanderie des Templiers
Destination actuelle
Lieu d'exposition
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Situation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Var
voir sur la carte du Var
Red pog.svg

La Chapelle Saint-Blaise, appelée aussi Tour des Templiers, est une commanderie située à Hyères, en France[1]. construite par l'Ordre du Temple au XIIe siècle. Elle est placée sous le vocable de saint Blaise.

Historique[modifier | modifier le code]

La Chapelle Saint-Blaise a été construite par l'Ordre du Temple au XIIe siècle.

Au XIVe siècle, elle comprenait un corps de logis, une grange, un cellier, un moulin, un four et la tour Saint-Blaise, son seul vestige actuel. Après la suppression de l'ordre du Temple elle fut affectée à la communauté des frères de la commanderie hospitalière de Beaulieu, qui les afferma d'abord à divers particuliers.

En 1673, elle les céda à la ville, par bail emphytéotique. La chapelle resta affectée aux pénitents bleus jusqu'en 1765. La ville transforma à cette date la chapelle en halle[2], puis fit ajouter un étage interne en 1770. Elle fit procéder à l'aménagement d'un niveau intermédiaire, avec démolition des voûtes et construction d'un escalier intérieur. L’hôtel de ville occupa dès lors les lieux jusqu'en 1913[2]. Après restauration, c’est aujourd’hui un lieu d'exposition[2].

Elle est classée Monument historique depuis le 30 mars 1987.

Architecture[modifier | modifier le code]

La chapelle Saint-Blaise est composée de deux chapelles superposées couvertes d'une toiture en terrasse. Vers 1839, on perça sur les façades est, nord et sud de grandes fenêtres en plein cintre.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Chapelle Saint-Blaise », notice no PA00081636, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a, b et c « Document PDF Les Citadelles du Levant, carnet de route n°2 », sur Document PDF tiré du site officiel de la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée (consulté le 1er mars 2013).