Chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde de Nanterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Notre-Dame-de-la-Miséricorde.

Chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Nanterre
Fin des travaux 2010
Architecte Emmanuel Combarel et Dominique Marrec
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Ville Nanterre
Coordonnées 48° 54′ 05″ nord, 2° 11′ 50″ est
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine
(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde

La chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde est une église catholique située au 54 rue André-Doucet à Nanterre (Hauts-de-Seine)[1], dans le quartier du Chemin de l’île.

Description[modifier | modifier le code]

Constituée d’un pliage de panneaux de bois, elle présente une architecture distinctive adaptée à la vocation du lieu[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette église a été reconstruite trois fois depuis 1948.

Le tout premier édifice - une baraque en bois - avait été construit par les habitants des bidonvilles eux-mêmes, sur un terrain de 2 000 m2, ainsi que sa lourde croix en métal. Située au 48 rue d'Argenteuil –ancien nom de la rue André-Doucet–, elle est dédiée à Notre Dame de la Miséricorde[3].

La structure finit par tomber en ruine, et quelques habitants édifièrent, dans les années 1970, une sorte de préfabriqué.

Puis l'Établissement public d'aménagement de la Défense Seine Arche a proposé en 2008 de construire une nouvelle chapelle, à ses frais, sur une parcelle voisine[4].

La nouvelle chapelle a été consacrée le [5].

Paroisse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]