Championnat de Bolivie de football 1981

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Torneo Nacional 1981
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 7e
Date Du
au
Participants 14

Palmarès
Tenant du titre Jorge Wilstermann Cochabamba
Promu(s) en début de saison Club Independiente Petrolero
Vainqueur Jorge Wilstermann Cochabamba
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Bolivie Juan Carlos Sánchez (27)

Navigation

La saison 1981 du Championnat de Bolivie de football est la septième édition du championnat de première division en Bolivie. Le championnat se dispute en trois phases :

  • les quatorze équipes jouent les unes contre les autres deux fois, à domicile et à l'extérieur, au sein d'une poule unique. Les huit premiers se qualifient pour la deuxième phase.
  • lors de la deuxième phase, les huit clubs sont répartis en deux groupes, où chaque équipe joue à nouveau deux fois contre leurs adversaires. Les deux premiers de chaque groupe obtiennent leur billet pour la troisième phase.
  • la phase finale est jouée sous forme de coupe, avec demi-finales et finales jouées en matchs aller et retour.

C'est le club de Jorge Wilstermann Cochabamba, tenant du titre, qui remporte à nouveau la compétition après avoir battu Club Blooming. C'est le deuxième titre de champion de l'histoire du club.

Qualifications continentales[modifier | modifier le code]

Les champions se qualifient pour la phase de groupes de la Copa Libertadores 1982, tout comme le club classé en tête à l'issue de la première phase.

Les clubs participants[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le barème utilisé pour établir le classement est le suivant :

  • Victoire : 2 points
  • Match nul : 1 point
  • Défaite : 0 point
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 The Strongest La Paz 38 26 16 6 4 71 30 +41
2 Bolívar La Paz 37 26 17 3 6 62 32 +30
3 Oriente Petrolero 37 26 16 5 5 50 22 +28
4 Petrolero Cochabamba 33 26 15 3 8 41 27 +14
5 Club Blooming 32 26 12 8 6 55 37 +18
6 Jorge Wilstermann CochabambaT 29 26 11 7 8 57 34 +23
7 Club Deportivo Guabirá 28 26 11 6 9 36 53 -17
8 Deportivo Municipal La Paz 26 26 10 6 10 45 47 -2
9 Aurora Cochabamba 23 26 9 5 12 51 54 -3
10 San José Oruro 18 26 8 2 16 30 52 -22
11 Real Santa Cruz 17 26 7 3 16 32 60 -28
12 Club Independiente Petrolero P 17 26 5 7 14 30 69 -39
13 Independiente Unificada Potosi 17 26 4 9 13 26 42 -16
14 Club Always Ready 12 26 4 4 18 31 58 -27


Qualification pour la Copa Libertadores 1982 et la deuxième phase
Qualification pour la deuxième phase
Relégation directe en deuxième division
T: Tenant du titre

Deuxième phase[modifier | modifier le code]

Groupe A :

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Club Blooming 8 6 3 2 1 9 4 +5
2 Club Deportivo Guabirá 8 6 3 2 1 8 3 +5
3 The Strongest La Paz 8 6 4 0 2 12 9 +3
4 Oriente Petrolero 0 6 0 0 6 4 16 -12

Groupe B :

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Jorge Wilstermann Cochabamba 9 6 4 1 1 10 3 +7
2 Deportivo Municipal La Paz 5 6 2 1 3 11 11 0
3 Petrolero Cochabamba 5 6 2 1 3 9 12 -3
4 Bolivar La Paz 5 6 2 1 3 8 12 -4

Phase finale[modifier | modifier le code]

Demi-finales :

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Club Deportivo Guabirá 0 - 4 Jorge Wilstermann Cochabamba 0 - 3 0 - 1
Deportivo Municipal La Paz 3 - 10 Club Blooming 2 - 7 1 - 3

Finale :

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour Appui
Jorge Wilstermann Cochabamba 2 - 1 Club Blooming 0 - 0 1 - 1 1 - 0

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Bolivie de football 1981
Champion Jorge Wilstermann Cochabamba (2e titre)
Qualifications continentales
Copa Libertadores 1982 Jorge Wilstermann Cochabamba
The Strongest La Paz
Promotions et relégations
Promus en Primera A Club Chaco Petrolero
Relégués en Primera B Club Always Ready

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]