Champ sémantique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En lexicologie, un champ sémantique est un groupe des mots qui partagent les aspects sémantiques et qui sont utilisés dans le même contexte pour décrire un sujet spécifique[1]. Il s'applique à l'étude linguistique, mais aussi l'anthropologie, la sémiotique computationnelle, et l'exégèse technique.

Histoire[modifier | modifier le code]

La notion de « champ », qui n'est pas propre à la linguistique, renvoie à un domaine spécifique dont on cherche à dégager la structure[2].

Les recherches sur la délimitation des champs ont été, au début, celles des anthropologues et des ethnographes : le point de vue linguistique n’y était que secondaire et la langue ne servait qu’à comprendre les schémas conceptuels d’une société (exemples : les vocabulaires de la parenté chez les Iroquois, les classifications botaniques « populaires », le vocabulaire des animaux domestiques) qui ne portent pas sur les signifiés de mots qui sont en général polysémiques, mais sur des emplois particuliers relatifs à un système conceptuel précis (« Fille » par rapport à mère, père et non à « garçon ». « Mère » par rapport à fils, à père, mais non à « maison mère, mère supérieure, mère de vinaigre »).

Changement sémantique[modifier | modifier le code]

Le champ sémantique évolue dans le temps, des mots s'y ajoutent et s'en enlèvent[3]. Pour exemple, le mot « homme » était utilisé exclusivement pour décrire les être humains. Par contre aujourd'hui on peut l'utiliser pour décrire les personnes de sexe masculin. Un mot peut faire partie de plusieurs champs sémantiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopædia Universalis, « CHAMP SÉMANTIQUE ET CHAMP LEXICAL », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 2 avril 2018)
  2. B. Schwishay, « Les champs sémantiques », Syntaxe du français,‎ (hiver 2001/02 (lire en ligne)
  3. « Champ - Sémantique lexicale », sur www.henrietteg.com (consulté le 2 avril 2018)