Château des Montalais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montalais.
Ne doit pas être confondu avec Hôtel des Montalais ou Château des Montalets.
Château des Montalais, à ne pas confondre avec l'hôtel des Montalais ou encore le château des Montalets, tous deux situés à proximité

Le château des Montalais se situait à Meudon dans les Hauts-de-Seine. Il est aujourd'hui détruit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château a été construit par Alexandre Delhomme sur une parcelle de terrain côté Paris du Domaine des Montalais. Monsieur Delhomme, propriétaire du "Café Anglais" à Paris, a en effet acquis une parcelle à un agent de change, Monsieur Collineau qui envisage en 1860 le lotissement du domaine des Montalets. Il venait en 1859 de l'acheter à la veuve du Maréchal de France, Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud[1],[2].

Le château est de style néo-Louis XIII en briques et pierres. Il est entouré d'un parc vallonné et planté d'arbres divers dans la tradition des jardins anglais du Second Empire[1].

Une tradition dit que cette demeure aurait abrité les amours de Guillaume III des Pays-Bas, père de la reine Wilhelmine, et de Yasmina dite comtesse d'Amboise, célèbre cantatrice[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Meudon au XIXe siècle, page 302
  2. Sa situation devait se trouver aux alentours de (48° 49′ 02″ N, 2° 14′ 21″ E). La position exacte est à valider.
  3. Meudon au XIXe siècle, page 303

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Meudon au XIXe siècle - Société des amis de Meudon - Imprimerie municipale de Meudon - Décembre 1991 (ISBN 2-9506221-0-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]