Château de La Buissière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de La Buissière
Image illustrative de l'article Château de La Buissière
Le donjon
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Protection  Inscrit MH (1965)[1]
Coordonnées 50° 29′ 32″ nord, 2° 33′ 36″ est
Pays Drapeau de la France France
Commune Bruay-la-Buissière

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Château de La Buissière

Les ruines du château de La Buissière se situent sur le site de la commune de Bruay-la-Buissière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces du château datent du XIIe siècle. C'était une demeure de plaisance, qui fut notamment l'une des résidences secondaires de la comtesse Mahaut au XIVe siècle. Au XVe siècle, le château est renforcé: il se compose d'une enceinte ceignant deux cents arpents de forêt, et d'un donjon rectangulaire imposant.

En 1662, le propriétaire du château vend les grès ruinés du château à Louis XIV, pour la construction de Menin. Le château est transformé au XVIIIe siècle en demeure de plaisance par Ange de Maulde, marquis de La Buissière. Autour du donjon restauré, il construit un logis en équerre. Le bâtiment reste dans la famille de Maulde jusqu'en 1844, puis passe dans celle de Riencourt. Lors du décès de la dernière comtesse de Riencourt en 1910, le château tombe une nouvelle fois à l'abandon.

La Compagnie des Houillères le rachète en 1917, mais le revend en 1964 au Ministère de la Justice, qui décide le démolir en 1970. Il ne reste du château que le donjon à demi-ruiné, classé in extremis aux Monuments Historiques.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]