Château d'Ooidonk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d'Ooidonk
Image illustrative de l'article Château d'Ooidonk
Période ou style Renaissance
Début construction XIIe siècle ; XVIe siècle
Propriétaire actuel Comte Henry t'Kint de Roodenbeke
Protection Classé le 4 mai 1944 ; extension en 1980 et 1995
Site web http://www.ooidonk.be/FR/home.html
Coordonnées 51° 00′ 05″ nord, 3° 35′ 01″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région historique Drapeau de la Région flamande Région flamande
Subdivision administrative Flandre-Orientale
Localité Deinze

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château d'Ooidonk

Le château d’Ooidonk est un château situé en Belgique, près du village de Sint Maria Leerne, non loin de Deinze, dans la province de Flandre-orientale.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention d'Ooidonk date de 1230 : il y est question de "Nicolas, chapelain de Hodunc".

Ferme fortifiée, Ooidonk devient la résidence du seigneur de Nevele, Jean de Fosseux, qui le transforme en château-fort doté de quatre tours d’angle, et fait partie, comme Laerne, Poeke et Gavere, d’un ensemble de domaines fortifiés autour de Gand.

Le château est détruit, une première fois, en 1491 par les Gantois en révolte contre Maximilien d’Autriche.

En 1568, Philippe de Montmorency, Comte de Hornes, Seigneur de Nevele, propriétaire du domaine, est décapité, avec le Comte d’Egmont, par le Duc d’Albe à Bruxelles.

En 1579, durant les guerres de religion, le château, sans défense, est détruit par les calvinistes gantois.

Les ruines et les terres seront acquises par un notable anversois, grand marchand faisant des affaires dans l’Europe entière Martin della Faille. Il reconstruit le château dans un esprit Renaissance et le transforme en lieu de résidence au style hispano-flamand.

En 1864, le château et les terres qui l'encadrent sont acquis par Henri t'Kint de Roodenbeke qui sera président du Sénat et ministre d’État.

Il est aujourd'hui la propriété privée du comte Henry t'Kint de Roodenbeke, fils de feu le comte Juan t’Kint de Roodenbeke. La famille, qui possède le château depuis 1864 quand l’ancêtre d'Henry, Henri t’Kint de Roodenbeke, l’a racheté, l'a agrandi, sans altérer le côté enjoué du style Renaissance.

En 1944, le château a été protégé comme monument. En 1980, d’autres constructions autour ont été classées et en 1995, tout le domaine. Le château d’Ooidonk est ouvert au public du 1er avril au 15 septembre, le parc (jardin à la française) se visite toute l’année.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]