Château Suresnes (Munich)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château de Suresnes
Panorama Schloss Suresnes.jpg
Présentation
Type
Architecte
Johann Gunetzrhainer (d) (?)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Fin de construction
Construction
Occupant
Propriétaire
Statut patrimonial
Baudenkmal (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Land (Allemagne)
District (Allemagne)
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Bavière
voir sur la carte de la Bavière
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Allemagne
voir sur la carte d’Allemagne
Red pog.svg

Le château Suresnes (également appelé Werneckschlößl en allemand) est un petit château situé dans le district de Schwabing à Munich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château a été construit entre 1715 et 1718 par Johann Baptist Gunetzrhainer ; il a pour modèle le château de Suresnes près de Paris. Il a pour commanditaire Franz von Wilhelm, secrétaire du Cabinet de l'Électeur de Bavière Maximilien-Emmanuel, qu'il avait accompagné dans son exil de quelques mois dans la demeure suresnoise. Le château munichois est donc bâti en référence à ce séjour, qui avait marqué la mémoire locale[1],[2].

En 1919, le peintre Paul Klee loue un atelier au château, jusqu'à sa nomination comme enseignant au Bauhaus de Weimar, en octobre 1920[3]. Il consacre son activité à de nombreux genres nouveaux : peinture à l'huile, aquarelle, pastels, dessins, sculpture.

Le château abrite actuellement une partie de l'Académie catholique de Bavière.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Sordes, Histoire de Suresnes : Des origines à 1945, Société historique de Suresnes, 1965, p. 210-215.
  2. Michel Hebert et Guy Noël, Suresnes. Mémoire en images, t. 1, Éditions Alan Sutton, 1995, p. 35.
  3. Paul Klee, œuvre de 1933 à 1940, catalogue d'exposition, Musée des beaux-arts de Nîmes, 1984, p. 32.

Autres projets[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :