Cerclemenage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le cerclemenage (appelé également, selon les lieux, cerquemanage, cirquemanage ou cirquemanement[1]) est un acte cadastral, qui était dressé au Moyen Âge et jusqu'à la Révolution dans la partie francophone de l'actuelle Belgique (notamment autour de Liège et de Namur) et dans certaines régions du nord de la France.

Il précise :

  • la délimitation du territoire d'une seigneurie ;
  • la recherche de l'emplacement des bornes d'une propriété ;
  • le bornage d'une seigneurie foncière effectuée lors d'un changement de propriétaire.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bruyère 2009 ; voir aussi P. Godding, Le droit privé dans les Pays-Bas méridionaux du 12e au 18e siècle, Bruxelles, 1987, p. 206–208


Références[modifier | modifier le code]

  • Paul Bruyère, Le cerquemanage et les échevins de Liège aux XVe et XVIe siècles, Bruxelles, (lire en ligne)


Sur les autres projets Wikimedia :