Cellule alpha (îlots de Langerhans)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les cellules alpha des îlots de Langerhans interviennent dans la régulation de la glycémie.

Les cellules alpha appartiennent, au même titre que les cellules bêta, aux îlots de Langerhans, une partie endocrine du pancréas. Ces cellules alpha, placées à la périphérie de l'îlot, sont des « capteurs » de l'hypoglycémie, et produisent à cet effet du glucagon lorsque le taux de sucre sanguin est trop faible. Le glucagon est alors distribué au foie, permettant au glycogène stocké de revenir sous forme de glucose par hydrolyse pour en favoriser l'elimination ; une fois consommé, la glycémie retrouvera sa valeur normale comprise entre 0,7 et 1,3 g/l[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Louis Monnier et Claude Colette, « Target for Glycemic Control », Diabetes Care, vol. 32, no Supplement_2,‎ , S199-S204 (ISSN 0149-5992, PMID 19875552, DOI 10.2337/dc09-S310, lire en ligne)