Castor (nucléaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le nucléaire
Cet article est une ébauche concernant le nucléaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Chargement d'un conteneur Castor en mars 2001 à Dannenberg, à destination du site de Gorleben.

Castor est un sigle en anglais pour : Cask for storage and transport of radioactive material : conteneur de stockage et de transport du combustible nucléaire ou de déchet radioactif. « Castor » est une marque déposée de la société allemande GNS (en) (Gesellschaft für Nuklear-Service). En langue allemande usuelle, le terme est employé pour désigner le stockage ou le transport de combustible nucléaire ou de déchets nucléaires.

Conception[modifier | modifier le code]

Le conteneur Castor, par ailleurs désigné comme fût ou cylindre, a un poids qui peut aller de 110 à 125 tonnes. De forme cylindrique, il est constitué de fonte ou de puddlage, et comporte un double couvercle étanche vissé au corps du conteneur.

Règles de sécurité[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'environnement allemand a établi des règles pour le transport de matières radioactives[1].

Transport[modifier | modifier le code]

Convoi Castor à la gare de triage de Drancy-Le Bourget le 12 décembre 2012 sur le convoi entre les Pays-Bas et La Hague et qui contenait 6,7 tonnes de combustible nucléaire usagé.

L'expression « Castor Transport » désigne en Allemagne un transport de matières radioactives, par exemple à destination du site de stockage de Gorleben (Atommülllager Gorleben). Certains transports sont l'occasion de manifestations de mouvements et associations militant pour une sortie du nucléaire[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de)Sicherheitsanforderungen beim Transport von radioaktiven Stoffen Règles de sécurité lors du transport de matières radioactives, sur le site du Ministère fédéral de l'environnement allemand
  2. Allemagne : le train nucléaire arrive à destination Article de www.lefigaro.fr du 8 novembre 2010

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]