Castelo Branco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castelo Branco (homonymie).
Castelo Branco
Blason de Castelo Branco
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Centre
Sous-région Beira intérieure Sud
Ancienne province Beira Baixa
District Castelo Branco
Maire
Mandat
Luís Correia (ps)
2013-2017
Code postal 6000
Démographie
Population 56 109 hab. (2011[1])
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 50′ 00″ nord, 7° 28′ 00″ ouest
Altitude Max. 475 m
Superficie 143 994 ha = 1 439,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Castelo Branco

Géolocalisation sur la carte : Portugal

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Castelo Branco
Liens
Site web http://www.cm-castelobranco.pt

Castelo Branco est une ville du Portugal, située à environ 260 km au nord-est de Lisbonne.

Elle fait partie de la région Centre et de la sous-région Beira Interior Sul. Elle est également la capitale du District de Castelo Branco comptant 208 069 habitants (2001).

La ville a donné son nom au castelo branco, fromage fabriqué dans la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Château dos Templarios (Templiers)

En raison de la proximité de la frontière avec l'Espagne, elle a subi maintes invasions. Celle des troupes napoléoniennes, en 1807, ne fut pas la moins dévastatrice.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le District de Castelo Branco correspond approximativement à l'ancienne province de Beira Baixa, et est divisé en plusieurs conseils (Concelhos).

La ville s'étage pour sa partie ancienne sur le versant nord-est d'un éperon rocheux, et s'est développée à l'est et au sud de celui-ci au cours des ans, elle est dominée par les ruines d'un château datant de l'époque des templiers, et s'enorgueillit d'un beau parc vestige de l'ancien Palais épiscopal (Jardim do Paço, fameux pour ses statues représentant les rois, les signes astrologiques), et autres bassins en granit de forme végétale.

L'électrification de la ligne de chemin de fer, et la construction de l'autoroute A23, rapproche un peu la ville jadis assez isolée de la capitale.

Castelo Branco est limitrophe :

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1801 1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2011
11 536 19 093 38 302 50 434 63 091 54 908 54 310 55 708 56 109

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Castelo Branco est une des plus grandes communes portugaises, avec une superficie de 1 439,94 km² et une population de 56 109 habitants (2011), subdivisée en 25 freguesias :

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Musée régional Tavares Proença.
  • Jardins de l'ancien palais épiscopal (Jardim do Antigo Paço Episcopal).
  • Château de Castelo Branco (pt), à Castelo Branco
  • Arco do bispo.
  • théâtre de style Art déco.
  • Tour de l'horloge.
  • Église Nossa Senhora da Piedade.
  • Cathédrale ( Sé )

Personnes célèbres[modifier | modifier le code]

  • Amato Lusitano -Célèbre médecin de la Renaissance, il est devenu connu pour sa découverte des valvules veineuses et pour avoir écrit "siècles das Thermalisme Medicinais." Il a également été professeur d'université et médecin personnel du pape Jules III. Pour son travail, il est considéré comme le prince de la médecine portugais.
  • Marçal Grilo - ancien ministre de l'Éducation du gouvernement XIII constitutionnel, dirigé par António Guterres
  • Afonso de Paiva - explorateur portugais appelé à recueillir de l'information à l'Est sous le règne de Jean II
  • João Roiz de Castelo Branco - poète du XVe siècle. Un de ses poèmes les plus célèbres est écrit dans le parc de la ville elle-même, Castelo Branco.
  • Basque Lourenço - militaire portugais qui appartenait à la commission politique du Mouvement des forces armées au moment de la révolution des œillets.
  • João Filipe Vaz Fazendas - Célèbre journaliste sportif en Espagne pour ses analyses et son expertise du football lusophone.

Liens[modifier | modifier le code]

Photos de Castelo Branco

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt)INE, « Résultats définitifs du recensement 2011 », (consulté le 5 janvier 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :