Carlo Cercignani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Fausto Cercignani

Carlo Cercignani

Naissance 17 juin 1939
Teulada (Italie)
Décès 7 janvier 2010 (à 70 ans)
Milan (Italien)
Nationalité Italienne
Champs Mathématiques
Renommé pour étude de l'équation de Boltzmann, preuve du théorème H

Carlo Cercignani (17 juin 1939, Teulada – 7 janvier 2010, Milan) est un mathématicien italien connu pour son travail sur la théorie cinétique des gaz. Ses contributions à l'étude de l'équation de Boltzmann incluent la preuve du théorème H pour les gaz polyatomiques[1],[2],[3]. La conjecture de Cercignani est nommée d'après lui[4].

Il est l'auteur de plusieurs monographies et de plus de trois cents articles de théorie cinétique ainsi que d'une biographie de Boltzmann. Cercignani a été membre de l'Académie des sciences[5] et de l'Accademia dei Lincei. Il a reçu le prix Humboldt en 1994[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Théorie cinétique[modifier | modifier le code]

  • (en) (avec R. Illner et M. Pulvirenti), The Mathematical Theory of Dilute Gases, New York, Springer, coll. « Applied Mathematical Sciences » (no 106),‎ 1994 (ISBN 978-0-387-94294-0)
  • (en) The Boltzmann Equation and Its Applications, New York, Springer, coll. « Applied Mathematical Sciences » (no 67),‎ 1988 (ISBN 978-0-387-96637-3)
  • (en) Mathematical Methods in Kinetic Theory, New York, Plenum Press,‎ 1990, 2e éd. (ISBN 978-0-306-43460-0)

Histoire des sciences[modifier | modifier le code]

  • (en) C. Cercignani, Ludwig Boltzmann. The man who trusted atoms. With a foreword by Roger Penrose, Oxford, Oxford University Press,‎ 1998 (ISBN 0-19-850154-4, Math Reviews 1700775)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Carlo Cercignani » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b (en) Y. Sone, « A Tribute to Carlo Cercignani (1939–2010) », Phys. Fluids, vol. 23, no 3,‎ 2011 (DOI 10.1063/1.3558864)
  2. (en) G. Frosali, « Carlo Cercignani: In memoriam », Nuovo Cimento C, vol. 33, no 01,‎ 2001, p. 1-2 (DOI 10.1393/ncc/i2010-10588-x)
  3. (en) Cédric Villani, « Introduction for Carlo's special issue », J. Stat. Phys., vol. 124, no 2-4,‎ 2006, p. 271-273 (DOI 10.1007/s10955-006-9118-7)
  4. (en) L. Desvillettes, C. Mouhot et C. Villani, « Celebrating Cercignani's conjecture for the Boltzmann equation. », Kinet. Relat. Models, vol. 4, no 1,‎ 2011, p. 277-294, lien Math Reviews
  5. Nécrologie de l'Académie des sciences

Liens externes[modifier | modifier le code]