Carl Rocheleau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carl Rocheleau
Description de cette image, également commentée ci-après
Rocheleau au salon du livre de Montréal en 2018.
Naissance
Montréal

Carl Rocheleau, né le à Montréal est un écrivain francophone canadien du Québec [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Rocheleau fait des études secondaires à l'ecole Jean-Raimbault de Drummondville, et obtient un baccalauréat et une maîtrise en littérature à l'Université de Sherbrooke. Il devient enseignant à l'école Jean-Raimbault, puis au Cégep de Saint-Hyacinthe. Il fonde, en 2005, une maison d'édition et une revue trimestrielle, le fanzine La petite bibliothèque bleue[2].

Après quelques publications à compte d'auteur[3], il publie en 2010 une première œuvre chez un éditeur : L'Aquilon, livre de science-fiction. Par sa participation à la série Cobayes (Benoit) et à la collection Tabou (Parfaite, sur le thème de l'anorexie, éditions De Mortagne), il devient connu du grand public. [4].

Il publie en 2016 le livre documentaire L'enlèvement, qui relate le kidnapping qu'a vécu sa sœur Véronique Rocheleau en janvier 1984.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • L'Aquilon, science-fiction, collection NOVA, éditions Les Six Brumes, Drummondville, 2010[5]
  • Benoit, horreur, collection Cobayes, éditions De Mortagne, Boucherville, 2015[6],[7],[8]
  • Parfaite, drame sur l'anorexie, collection Tabou, éditions De Mortagne, Boucherville, 2015[9],[10]
  • Le renard du bic, roman pour enfants, collection Maîtres rêveurs, éditions Du Phoenix, 2015[11]
  • L'enlèvement (récit de l'enlèvement de sa sœur Véronique), collection Faits vécus, éditions De Mortagne, 2016[12]
  • Théo et le minotaure, roman pour enfants sur le thème de la bigarexie, collection Anicroche, éditions Porte-Bonheur, 2016[13]

Nouvelles[14][modifier | modifier le code]

  • La plateforme, in : Solaris 187, 2013[15]
  • Ensemble (Brins d'éternité 36, 2013)[16]
  • Atlas 2.0 (in Débrider, éditions La Petite Barque, 2012)
  • Du haut des toits immaculés, in : Brins d’éternité 26, 2010[17]
  • L’initiation, in : Nocturne, hors-série 1, 2007[18]
  • Origines, in : Nocturne 4, 2006[19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie », sur carlrocheleau.blogspot.ca (consulté le )
  2. « Solaris 187 » (consulté le )
  3. « Mes romans », sur carlrocheleau.blogspot.ca (consulté le )
  4. « Hommage à l'auteur Carl Rocheleau », L'Express - Drummondville,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « L'aquilon », sur sixbrumes.com (consulté le )
  6. « Benoit », sur https://editionsdemortagne.com/produit/cobayes-benoit/ (consulté le )
  7. « Cobayes, Benoit - Carl Rocheleau - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le )
  8. lepatelinant, « Chronique – Cobayes : Benoît, Carl Rocheleau », sur Le Patelinant, (consulté le )
  9. « Critique de livres jeunesse : Parfaite - Campagne pour la lecture », Campagne pour la lecture,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Parfaite | Sophie lit », Sophielit.ca,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Thrace Graphistes Conseil inc., « Le renard du Bic - Collection Maîtres rêveurs - Nos livres - Éditions du Phoenix », sur www.editionsduphoenix.com (consulté le )
  12. « L'enlèvement », sur editionsdemortagne.com (consulté le )
  13. « Bibliographie du Québec », sur banq.qc.ca (consulté le )
  14. « Mes nouvelles », sur carlrocheleau.blogspot.ca (consulté le )
  15. « Solaris 187 », sur copiebecnumerique.ca (consulté le )
  16. « Brins d'éternité 36 », sur revue-brinsdeternite.com, (consulté le )
  17. « Brins d'éternité 26 », sur revue-brinsdeternite.com, (consulté le )
  18. « Secrets de NOCTURNE », sur aveugle.wordpress.com, (consulté le )
  19. « Secrets de NOCTURNE », sur aveugle.wordpress.com, (consulté le )