Caius Junius Silanus (consul en 10)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Rome antique
Cet article est une ébauche concernant la Rome antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Junius Silanus.
Caius Junius Silanus
Fonction
Sénateur romain (d)
Biographie
Activité

Caius Junius Silanus, fils de Caius, consul sous Auguste en l'an 10, proconsul d'Asie sous Tibère en 20-21, condamné pour concussion[1], et relégué dans l'île de Cythnos[1]. Il avait une sœur, Junia Torquata, qui était une grande vestale, « d'une sainteté égale à celle d'autrefois. »[1]

À cette époque la concussion était considérée comme un crime administratif, une sorte d'abus de pouvoir, qui n'avait rien de déshonorant pour le coupable personnellement; d'ailleurs Caius Silanus avait parcouru brillamment la carrière des honneurs et avait rendu de grands services à la République; aussi ne fut-il, pour toute punition, que relégué dans l'île de Cythnos, une des plus belles de l'archipel grec et voisine de l'Attique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Tacite, Ann. III, 66, 69; IV, 15.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tacite, Annales
  • P. Jacoby, Etudes sur la sélection dans ses rapports avec l'hérédité chez l'homme, Paris, G. Baillière et cie (1881)