Caïmacan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Empire ottoman
Cet article est une ébauche concernant l’Empire ottoman.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le caïmacan (turc : Kaymakam) est un dignitaire de l'Empire ottoman. Le territoire dont il a la charge est appelé un caïmacanat.

La fonction de caïmacan correspondait à l'origine à l'origine à celle d'un « lieutenant » ou d'un « vicaire » du sultan ou du grand vizir.

Elle fut ensuite attribuée au XIXe siècle à des gouverneurs de provinces, notamment dans les principautés de Valachie et de Moldavie et au Liban.

Le double caïmacanat est une division administrative du Mont-Liban entre un Nord supposé maronite et un Sud supposé druze de 1840 à 1860. Impuissante à réduire les conflits religieux, elle est remplacée entre 1861 et 1915 par le moutassarifat du Mont-Liban, dont le gouverneur catholique non libanais est secondé par un conseil multiconfessionnel.

Dans la Turquie moderne, le kaymakam est un gouverneur d'arrondissement (ilçe), équivalent d'un sous-préfet.