Conseil international des organisations de festivals de folklore et d'arts traditionnels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CIOFF)
Aller à : navigation, rechercher
Logo du CIOFF

Le Conseil international des organisations de festivals de folklore et d'arts traditionnels (CIOFF), fondé par Henri Coursaget en 1970 à Confolens, est une ONG en relations formelles avec l'UNESCO qui œuvre à travers les festivals internationaux de folklore du monde entier pour la sauvegarde et la diffusion de la culture traditionnelle et populaire[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Manifestation CIOFF à Reims.

CIOFF International[modifier | modifier le code]

L'objectif du CIOFF International est de promouvoir le patrimoine immatériel à travers les formes d’expression telles que la danse, la musique, les jeux, les rites, les coutumes et d’autres arts. Ses actions s'inscrivent dans la démarche de préservation du patrimoine de l'UNESCO[2]. Elle apporte un rôle de soutien auprès de ses membres et œuvre pour une culture de la paix et de la non-violence.

Le CIOFF est actif dans plus de 90 pays sur les 5 continents. Il développe un réseau de festivals et d'ensemble de folklore et d'art traditionnel et rassemble aujourd'hui quelque 250 festivals à travers le monde. 50 000 artistes amateurs bénéficient de l'appui et du réseau du CIOFF chaque année. Dans plusieurs pays, des commissions "Jeunes" ont été créées afin d'assurer également une transmission culturelle dans cette tranche d'âge.

Le CIOFF organise des conférences, des colloques et des expositions, et coordonne les dialogues entre les divers organismes nationaux, internationaux et autres organisations non-gouvernementales. Le conseil publie le calendrier CIOFF des festivals, contenant informations et rapports d'activité. Entre 20 et 25 000 bénévoles s'impliquent auprès du CIOFF chaque année

Tous les 4 ans, le CIOFF organise les Folkloridas Mondiales du CIOFF, un grand rassemblement artistique de tous les pays adhérents.

En janvier 2017, le président du CIOFF Philippe Beaussant devient président du comité de liaison avec les ONG à l'UNESCO, ce qui confère un rôle central au CIOFF dans le programme culturel de l'UNESCO[3].

En France[modifier | modifier le code]

Le CIOFF France décline la mission de l'organisme en France. Depuis avril 2009, le CIOFF France est présidé par Anne-Marie Ciolfi.

Le CIOFF Jeunes France est une commission créée pour apporter un regard nouveau à cette organisation, tout en formant une relève nécessaire à tous les festivals. Cette commission a pour but d'encadrer l'intégration des jeunes dans les festivals (weekends de formation), de coordonner la communication entre les événements, et d'alimenter la réflexion sur le folklore et les arts traditionnels en France et dans le monde.

Le CIOFF Jeunes France est membre du CIOFF Jeune International.

Manifestations[modifier | modifier le code]

Exemples d'organisations de festivals par le CIOFF :

  • Interfolk (France - depuis 1984 - festival dénommé festival folklorique du Velay jusqu'en 2001)[4]

Exemples de CO-organisations de festivals par le CIOFF :

  • Festival International des Traditions Croisées (Guadeloupe - 2016)[5]
  • Michoacán el Festival (Mexique - 2015, 2016)[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Actes du deuxième forum de la diffusion »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Irma.asso.fr,
  2. Fiche de présentation CIOFF, Site de l'UNESCO
  3. Julie Pasquier, « Confolens : Philippe Beaussant prend du grade à l'UNESCO », sur Charentelibre.fr, (consulté le 13 mars 2017)
  4. « Interfolk 2016 : Quoi ? Où ? Quand ? », sur Zoomdici.fr, (consulté le 13 mars 2017)
  5. « Guadeloupe. Festival International des Traditions Croisées », sur Caraibcreolenews.com, (consulté le 13 mars 2017)
  6. (es) « México albergará el Festival CIOFF 2016; Michoacán es sede », sur Mimorelia.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]