C. Jay Cox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
C. Jay Cox
Naissance (55 ans)
Profession Réalisateur, scénariste

C. Jay Cox, né le dans le Nevada est un réalisateur et scénariste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Appartenant à une famille mormone depuis cinq générations, Cox grandit dans le Nevada. À l’âge de huit ans, il réalise son premier film, une œuvre de deux minutes intitulée Vampire Cave. Il continue par la suite à écrire et à créer des courts-métrages.

Jeune homme, Cox se diplôme en journalisme à l’université Brigham Young, une université liée à l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours située à Provo, en Utah. Par la suite, il déménage à Los Angeles, où il vit toujours aujourd’hui, et y travaille notamment comme acteur et photographe. En tant qu'acteur, il apparaît dans Nightmare Sisters (1987) de David DeCoteau (et aux côtés de Linnea Quigley). Il commence ensuite à réaliser des courts-métrages, des films industriels et des documentaires.

En 1998, il écrit le scénario de The Thing in Bob's Garage, ce qui lui vaut une certaine notoriété et lui permet d’être engagé pour réécrire les scriptes d’autres auteurs[1]. En 2002, Cox écrit le scénario de Fashion victime (avec Reese Witherspoon) qui est un succès au box-office américain. L’année suivante, il écrit et réalise un film beaucoup plus personnel[2], Cox étant lui-même ouvertement gay[2], La Tentation d’Aaron (Latter Days), qui raconte l’histoire d’un jeune missionnaire mormon et homosexuel. Le film est primé lors de plusieurs festivals de films gays et lesbiens aux États-Unis et en Europe mais la critique est mitigée.

En 2008, Cox produit et dirige le film Kiss the Bride, qui met en scène Tori Spelling. En 2009, il est scénariste pour le film New in Town, avec Renée Zellweger et Harry Connick Jr.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur
Réalisateur
Scénariste

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steven M. Housman, « C. Jay Cox: Man With A Mission », Steven Houseman - Music Journalist,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) Rebecca Phillips, « 'A Topic Deeply Buried' », beliefnet,‎ (lire en ligne) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « Rebecca_Phillips » est défini plusieurs fois avec des contenus différents

Liens externes[modifier | modifier le code]